Partagez | 
 

 La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)   Mer 25 Nov - 1:50


La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas

Cette soirée allait être celle du siècle, je l’avais promis à Angel et je ne pouvais pas la décevoir. Une petite soirée dans un restaurant chic avec celle que j’aimais, je ne pouvais pas rêver mieux. Pour le moment, nous n’étions que des amis. Je n’avais pas eu l’audace de lui annoncer que je l’aimais, je n’étais qu’une pauvre poule mouillée. Depuis que j’étais arrivé à New York, mon courage c’était envoler avec mon ancienne vie et j’en avais plus du tout. À ce moment, la peur qu’elle ne même pas était beaucoup trop forte pour que je lui annonce. J’étais à la salle de bain presque prêt à partir quand Angel entra à son tour. Elle était tellement magnifique, une vraie déesse. Cette fille me rendait complètement dingue. Elle me fixa un bon moment, se demandant certainement pourquoi je la regardais avec ce drôle d’air, avant de rire légèrement. ‘’Tu viens tête de linotte, j’ai faim moi !‘' m’avait-elle dit sarcastiquement. J’avais seulement le temps de verrouiller la porte derrière moi, qu’elle m’avait poussé à l’extérieur direction la rue. Comme nous n’avions pas de voiture, nous devions marcher jusqu’au restaurant, mais une petite marche ne pouvait pas nous faire de tort. 

La ville de New York n’était vraiment pas comme Kaua’i, je dirais même que ma famille et mon ancienne vie me manquaient. Je n’étais pas habitué aux rues bondées, aux grands immeubles et à la routine. Le monde humain ne m’était tout simplement pas familier. Je me sentais perdu et prisonnier dans cette ville immense. Tout ce que je ressentais devait aussi perturber Angel, même un peu plus que moi. C’est elle qui avait fait une crise de panique dans notre lit, lorsqu’elle avait découvert qu’elle était humaine et ça n’avait pas été mon cas. Je ne pouvais tout de même pas dire que cette ville n’était pas belle, au contraire. Les millions de lumières, central parc l’endroit le plus merveilleux de cette ville et les milliers de commerces et restaurant que cette ville pouvait nous offrir était vraiment ce qu’il avait de plus merveilleux. Les gens qui habitaient cette ville ne pouvaient pas se plaindre. Je n’étais qu’un idiot incapable d’accepter le fait qu’il était maintenant humain. Peut-être que ma nostalgie allait disparaître avec le temps et que j’allais pouvoir en profiter pleinement. Après cette certaine réflexion, Angel m’avait sorti de ma torpeur en m’indique l’insigne d’un restaurant du nom de La ratatouille. Elle semblait vraiment décidée à vouloir y manger et ne voulant pas la décevoir, je n’avais pas rajouté. Nous entrâmes dans ce restaurant sans vraiment savoir que la soirée allait être haute en couleur.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rémy Little


♚ MON HISTOIRE : 97
♚ MON ARRIVÉE : 22/11/2015
♚ MON METIER : Chef cuisinier dans son propre restaurant, La Ratatouille
♚ MON FILM : Ratatouille
♚ LOOK INTO MY EYES :


♚ MES AMOURS : Célibataire pour le moment, la cuisine, ma passion, occupe beaucoup mes pensées !
♚ COPYRIGHT & AVATAR : Matthew Bellamy + Blondie + Ruby
♚ POINTS : 64
♚ LOCALISATION : Mon restaurant


MessageSujet: Re: La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)   Mer 25 Nov - 17:52




Stitch & Rémy

" La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas "

En ce mardi soir, le restaurant n'est pas vraiment bondé mais nous avons été chargé par un client de nous occupé d'un repas de baptême, celui de son petit garçon de quatre ans et ils seront huit personnes au moins, ils arrivent vers 22 heures et il est 20 heures. Je donne donc mes ordres à l'équipe, je passe entre les plats pour les goûtés.

- Trop de poivre dans cette sauce fis-je au saucier.

Je l'aide à rattrapé le coup en rajoutant des ingrédients pour adoucir la présence du poivre et ainsi évité que les clients aie la bouche en feu, l'odeur me monte au nez, je ferme les yeux et j'agite mes mains pour faire venir le fumet à mes narines....parfait ! Je pousse un petit cri de joie puis je m'active à mettre le gâteau que j'ai fait au four, il s'agit d'un moelleux au chocolat et pendant qu'il cuit je m'occupe de donné un petit coup de patte à l'équipe pour les entrées froides. Il y a donc beaucoup de mouvement, mais tout est prêt, il ne manque plus que le gâteau qui est en train de cuire tranquillement.

La petite clochette du restaurant fait retentir sa sonnerie, je quitte la cuisine pour allé vers l'entrée du restaurant où un jeune homme et une jeune fille attende.

-Bonjour à vous monsieur et madame, installez-vous un serveur va venir vous apporté la carte, le menu du jour comme vous avez pu le voir dehors c'est : en entrée salade de pomme de terre, en plat de résistance jambon chaud sauce champignon et tourte à la myrtille en dessert.

Je m'incline devant eux, et d'un geste de la main, je les invite à s'asseoir puis je les laisse entre les mains des serveurs pour retourné en cuisine.

-C'est drôle que votre enseigne représente un rat tenant une cuillère en bois... s'exclame une cliente tandis que je passe devant elle pour retourné en cuisine.

Personne ne le sais, mais il s'agit d'un hommage à un épisode important de mon ancienne vie de rat.


Codage par Phantasmagoria

_________________
Jamais on ne me dira Que la course aux étoiles, ça n'est pas pour moi laissez-moi vous émerveiller, et prendre mon envol Nous allons enfin nous réga... ler la fête va enfin commencer et sortez les bouteilles, finis les ennuis je dresse la table, de ma nouvelle vie je suis heureux à l'idée de ce nouveau destin.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)   Jeu 3 Déc - 0:51


La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas

C’était la toute première fois que j’entrais dans un restaurant chic comme celui-ci, car à Hawaï, c’était presque inexistant. Le son d’une petite clochette se fit entendre lors de notre entré et j’avais trouvé cela un peu amusant. C’était une idée très audacieuse, car les serveurs pouvaient entendre les nouveaux clients entrés tandis qu’ils étaient dans la cuisine. Angel semblait être vraiment émerveillé, car c’était pour elle aussi une première fois. J’étais ravi d’apprendre qu’elle appréciait notre petite soirée. Peut-être voudrait-elle recommencer un peu plus tard . N’étant pas très certain de ce que l’on devait faire, nous attendions tranquillement à la porte pour qu’un serveur nous accueille. Après quelques secondes d’attende, le propriétaire du restaurant nous accueille généreusement pour ensuite nous expliquer le menu du jour. Celui-ci semblait tellement délicieux, que j’en eus tout de suite l’eau à la bouche et dans ma tête, cette soirée ne pouvait pas être meilleure. Maintenant que nous étions tranquillement assis, un serveur nous apporta la carte et nous proposa quelques breuvages. Pour ma part, je ne pris qu’un verre d’eau, ne pouvant pas tolérer l’alcool, mais Angel appréciant celui-ci n’hésita pas. Ensuite, nous priment quelques minutes pour choisir le repas, mais depuis le début, je savais ce que j’allais manger. J’avais eu un grand coup de cœur pour le menu du jour et je ne voulais pas changer d’avis. Le serveur partit en cuisine, Angel se mit à me parler de tous sorte de choses, comme ses journées à l’université, ce qu’elle ressentait depuis qu’elle était apparue dans ce monde… Pour tout dire qu’elle ne semblait vraiment pas manquer de sujet de conversation. Quelques minutes après, nos entrés arrivèrent. Une odeur délicieuse se fit sentir et ça n’avait pas pris de temps pour que le premier boucher soit dans ma bouche. Il ne pouvait pas avoir de nourriture plus exceptionnelle. Pendant que nous mangions, plusieurs personnes firent leur entré dans le restaurant. Il semblait y avoir une famille au complet, mais je ne pris pas plus garde. La table près de nous semblait être réservée pour eux, car ils s’assirent tous à celle-ci. Je ne le savais peut-être pas, mais la soirée allait devenir un bordel. Quelques minutes plus tard, une grosse envie d’aller à la salle de bain était apparue. Croyant que mes arrières étaient libres, je m’étais brusquement retournée, mais l’idiot que j’étais, fonça à pleine tête dans l'un des serveurs qui par la suite renversèrent tous les plats sur une jeune fille se trouvant à la table voisine. J’allais avoir droit à une salle quart d’heure !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rémy Little


♚ MON HISTOIRE : 97
♚ MON ARRIVÉE : 22/11/2015
♚ MON METIER : Chef cuisinier dans son propre restaurant, La Ratatouille
♚ MON FILM : Ratatouille
♚ LOOK INTO MY EYES :


♚ MES AMOURS : Célibataire pour le moment, la cuisine, ma passion, occupe beaucoup mes pensées !
♚ COPYRIGHT & AVATAR : Matthew Bellamy + Blondie + Ruby
♚ POINTS : 64
♚ LOCALISATION : Mon restaurant


MessageSujet: Re: La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)   Ven 4 Déc - 21:26




Stitch & Rémy

" La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas "

A peine aie-je accueilli le couple de jeunes humains que je retourne en cuisine après avoir entendu la remarque d'une cliente a propos du nom du restaurant. Nous continuons nos préparatifs pour le repas de baptême de la famille Mendes. L'heure passe et nous avançons, telle des fourmis dans une fourmilière...où des rats ! Sous mes ordres et grâce à mon aide et mes conseils les choses se passent bien, lorsque tout à coup nous entendons un grand vacarme en salle, un bruit de vaisselle cassée suivi d'exclamations dépitées.

-Je suis vraiment navré pour votre robe ma chère mademoiselle...

Je sors en trombe de cuisine, suivi de mon équipe, pour apercevoir un drôle de spectacle. Un de mes serveurs par terre, des plats sont cassés en répandant leur contenus sur le sol, et c'est pareil pour les verres. Je vais voir si le serveur va bien, non car il a une grande entaille sanguinolente à la main comme s'il s'était taillé au couteau. Ce n'est pas beau a voir mais heureusement qu'en cuisine j'ai mis à disposition une petite pharmacie car dans le métier il est courant de se coupé avec un couteau, même à moi ça arrive voyez-vous. J'amène donc le jeune serveur à la cuisine après avoir ordonné aux deux autres serveurs présents de ramassé à la balayette la porcelaine et le verre brisé et de s'occupé de réconforté la cliente a la robe tachée. J'ouvre la petite trousse pour prendre le désinfectant en pommade, j'en met sur mon doigt et je masse la plaie, ensuite je prends un grand pansement et je lui colle sur la plaie.

-Voilà maintenant tu va pouvoir continué ton travail mon petit !

Je lui donne une petite tape sur la tête puis je repars en salle pour voir si tout est bien nettoyé, les serveurs ont été efficace pendant que je soignais la plaie du jeune homme. Je foudroie du regard le jeune garçon à l'origine de cela, est t'il ivre ? Je ne veux pas d'alcoolique, ici on est dans un restaurant français, pas dans un bar et je tient à la bonne ambiance de mon établissement !

- Petit homme, je t'aie à l’œil, fais-moi confiance ! marmonnais-je dans ma barbe.


Codage par Phantasmagoria

_________________
Jamais on ne me dira Que la course aux étoiles, ça n'est pas pour moi laissez-moi vous émerveiller, et prendre mon envol Nous allons enfin nous réga... ler la fête va enfin commencer et sortez les bouteilles, finis les ennuis je dresse la table, de ma nouvelle vie je suis heureux à l'idée de ce nouveau destin.
--- ©️ Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La bêtise est de l'homme, ce que l'homme n'est pas (PV Rémy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Corbeille
 :: ♚ RPs abandonnés
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !