Partagez | 
 

 Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Mer 2 Déc - 18:10



Hadés & Mégara
© Never-Utopia

Petit matin, il était 7 heures et je commençais à 11 heures. Alors oui, je me suis réveillée tôt mais, ce n'était guère de ma faute. J'avais l'habitude de me réveiller à cette heure là, peut-être pour cela que mes yeux son ouvert droit vers mon réveil. Soupirant, je tourne la tête vers mon plafond blanc et essuie mes yeux par la suite. M'asseyant dans le silence, je prends mon portable et regarde si j'ai des messages. Aucun... Miracle d'ailleurs que j'en ai aucun de mon cher patron Hadés. C'est d'ailleurs lui qui m'a fait commencer à 11 heures aujourd'hui. Pourquoi autant de gentillesse vous me dirais-je ? Mais, il y a peut-être pas de gentillesse là dedans, juste une réunion dont je n'étais pas obligée d'y participer. Ou peut-être un rendez-vous avec une blondinette et qui voulait garder pour lui. Serrant les dents, je pose mon portable sur ma table de nuit et file dans la salle de bain afin de prendre un bain. Est-ce de la jalousie qui avait passé dans ma tête quand je me suis mise à penser à cette blonde. Peut-être ou même vraiment pas sûr. Il fait ce qu'il veut après tout, c'est mon patron. La seule chose que je souhaitais est qu'il me laisse également aimer qui je voulais.

Une heure plus tard, je sors de mon bain, j'avais réussi à me détendre. Mettant une serviette autour de moi et à mes cheveux, je repars dans ma chambre pour prendre mes vêtements. Après mettre séchée, je m'habille. Tailleur avec un haut blanc plutôt décolté comme d'habitude et jupe descendant juste au-dessus de mes genoux, noir. Avec cela, collant couleur peau et chaussure à talon. Une bonne assistante vous me direz. Laissant alors mes cheveux détaché, je me maquille légèrement, car le maquillage n'était pas trop mon truc et descend enfin les escaliers pour faire couler mon café afin d'en boire une tasse.

Servant alors le café qui avait juste terminé de couler, je me dirige vers ma porte afin de prendre le journal et en même temps laissez refroidir ma boisson chaude. Revenant dans la cuisine, je pose le journal sur la table, prend ma tête et bois quelques gorgées tout en regardant les nouvelles.

Regardant l'heure passer, il était 10heure déjà, je n'avais rien fait et le temps était passé tellement vite. Soupirant de nouveau, maintenant qu'allais-je fais encore pendant une demi-heure. J'en n'avais aucune idée, alors autant partir directement et pourquoi pas aller à pied au boulot, ce n'était pas si loin après tout et arrivée en avance n'allez pas me tuer.

Mettant alors ma veste noire qui allait bien avec mon tailleur, je prends mon sac et part de chez moi en refermant bien ma porte. Marchant le long de rue, je regarde les boutiques ou encore les gens discuter entre eux ou même rire. S'ils savaient que beaucoup de monde dans cette ville n'est logiquement pas d'ici, ils n'y croiront pas. Enfin, moi qui venais d'un autre monde, j'avais déjà du mal à y croire. 10 heures 30 passé, j'arrive devant l'entreprise de mon cher patron. Me forçant même pas à sourire en entrant dedans, j'arrive alors à mon étage, me dirigeant alors à mon bureau, je regarde tout ce que j'avais à faire et écoute les messages de mon répondeur. Enlevant alors mon manteau et posant mon sac. Je prends quelques dossiers et me dirige vers le bureau de Hadés. Il me fallait des signatures alors autant que j'y aille maintenant.

Me dirigeant vers son bureau, je ne savais même pas s'il était là ou pas, dans tous les cas j'allais lui poser sur son bureau s'il n'allait pas être là. Arrivant face à sa porte, je l'entendis derrière celle-ci. Toquant et entrant à la suite, je le vois au téléphone et referme la porte derrière moi. Attendant bien sûr qu'il est terminé pour avoir les signatures que je souhaitais afin de repartir faire ce que j'avais à faire.


Dernière édition par Mégara Fray le Mar 8 Déc - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Lily-Rose


♚ MON HISTOIRE : 166
♚ MON ARRIVÉE : 11/11/2015
♚ MON METIER : u.c
♚ MON FILM : u.c
♚ COPYRIGHT & AVATAR : u.c
♚ POINTS : 224


MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Jeu 3 Déc - 22:09


Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal
Hadès & Mégara

Une nouvelle journée se levait sur la belle ville de New-York. Un soleil radieux s'illuminait à l'horizon et Hadès pouvait déjà profiter des premiers rayons qui pointaient à l'horizon. Plutôt très matinal, l'ancien Dieu se levait aux aurores pour aller tranquillement chercher son mocchachino au Starbuck de son quartier. Etrange venant de lui non ? Peut-être pas, durant ces heures matinale, la ville n'était pas encore réveillée et il pouvait profiter d'un calme digne des dieux. Il avait la paix et aimait particulièrement admirer les levés de soleil. Le soleil, cet astre tellement absent de son ancien monde, les Enfers. Ici, dans ce nouvel univers, il avait l'impression de s'y sentir Maître, il voulait donc en profiter à fond, boire le calice jusqu'à la lie.

Une fois son café caramel en main, il marchait tranquillement jusqu'à Central Park, durant ces heures calmes, le parc était paisible et féérique. Au fond, ces New-Yorkais n'avaient conscience de ce qui se présentait à eux. Dans cette sérénité, Hadès était presque le propriétaire de l'endroit. Presque. En effet, il avait essayé de racheter le parc, mais la municipalité a étrangement refusé. Pas grave, il trouverait bien un autre moyen. La solitude qui l'accompagnait ne le dérangeait pour rien au monde, même si quelques fois, il s'est demandé à quoi pouvait bien ressembler ses matinées s'il y avait quelqu'un à ses côtés. Chassant toujours rapidement ce genre de pensées, il terminait sa boisson tout en textotant son chauffeur. Celui-ci arriva dans les minutes qui suivirent, et l'emmena jusqu'à son bureau, le siège de sa société : Hellfire Enterprice.

Une fois sur place, il prit l’ascenseur pour monter dans un des bureaux les plus élevés du building, de là-haut, il avait une vu imprenable sur le ville et sur la mer. Une fois arrivé, il constata que le bureau de son assistance était vide. En arquant un sourcil, il se rappela qu'il n'avait programmé l'arrivée de la belle qu'en fin de matinée. Et pour cause, Raiponce devait passer pour lui déposer une peinture. Étrange comportement encore une fois, pourtant une part de Hadès ne voulait pas que les deux jeunes femmes se rencontrent. Comme une sorte de protection. Ou de lâcheté ? D'indécision ? Ne voulant pas trop réfléchir à la question, le jeune homme prit possession de ses fonctions et enchaîna les premiers rendez-vous de la matinée avec des responsables de la section recherche et développement de son entreprise. La jolie blonde débarqua vers 10h, comme une fée à la longue chevelure d'or. Tel un rayon de soleil, elle fit sourire plus d'une fois l'ancien Dieu par ses exclamations et son étonnement pour l'architecture de son immeuble. Elle ne resta pas longtemps car ses cours à l'université commençaient bientôt, Hadès lui proposa de lui laisser son chauffeur mais la blondinette refusa dans un rire cristallin avant de s'enfuir par la bouche de métro la plus proche. Cette petite entrevue, beaucoup trop courte aux yeux de Hadès eut au moins le mérite de le rendre un peu plus joyeux.

Des appels s'enchainèrent alors, quelques partenaires commerciaux importants qui voulaient lui parler en personnes. Décrochant alors, sa bonne humeur se percevait dans sa voix, qui ne manquait néanmoins pas d'autorité. Alors qu'il était encore au téléphone, le visage dirigée vers la baie vitrée de bureau, il jeta un coup d’œil au tableau de la blonde tout juste accroché au mur, quand son regard fut capté par un mouvement venant de la porte.

« Bien sûr M. Salvador ! Vos intérêts sont les nôtres cela va de soit, puis étendre notre activité sur le Chili serait une occasion en or pour l'Amérique du Sud ... ».

C'était Mégara arrivant avec une pile de papier. Elle s'arrêta alors, l'attendant patiemment. Ne sachant plus vraiment l'heure qu'il était, la matinée devait déjà bien être avancée. Son ventre lui confirma l'heure quand il se mit à grogner légèrement. Et puis la conversation avec son interlocuteur au téléphone commençait à se faire longue.

«Cela va de soit M. Salvatorès, passez une bonne journée ! », dit-il en raccrochant d'un coup.

Se tourna alors alors vers la jolie brune qui était particulièrement en beauté aujourd'hui, un grand sourire s'étendit sur son visage confiant et il reprit d'un ton enjoué :

« Je n'arrive jamais à retenir son nom, c'est affligeant comme tous les noms à consonance espagnole se ressemblent ! Que puis-je faire pour toi ma chère Meg' d'amour ? ».

HS :
 


_________________
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Ven 4 Déc - 11:57



Hadés & Mégara
© Never-Utopia

Je n'aimais vraiment pas arrivée aussi tard. Le travail sur mon bureau avait augmenté d'un seul coup alors qu'hier soir il me restait une ou deux choses à faire. Soupirant en voyant que sur mon bureau c'était maintenant le bazars phénoménale, je prends alors un paquet de dossier à signer et décide d'y aller maintenant. Je ne savais pas vraiment si Hadés était là mais, si ce n'était pas le cas, je poserais ce gros paquet de dossier sur son bureau avec un petit mot dessus, de ma part.

Arrivée à sa porte, je l'entendais parler. Pas de chance pour moi, celui-ci était là. Au moins, je verrais pourquoi il m'a fait commencer plus tard. Réunion ou cette blondinette de Raiponce... Rien que me mettre son prénom dans la tête ne me faisait guère plaisir. Toquant alors à la porte, je rentre et attend devant celle-ci que je referme derrière moi. Il était au téléphone et toujours avec ses espagnoles. Déjà la semaine dernière c'était le cas. Enfin, c'est son boulot après tout.

Après qu'il est raccroché, il me dit que c'était compliqué de retenir ses noms espagnoles, car il se ressemblait beaucoup. Le sourire aux lèvres, je lui réponds à cela tout en le regardant :


- Vous pouvez les inviter pour un repas dans New York comme ça vous auriez plus qu'à les appeler par leur prénom après cela.

Bien sûr, je disais cela pour rigoler, quoi que ce serait peut-être plus simple leur prénom, que leur nom. Arrivant devant son bureau, je pus voir du coin de l'oeil un nouveau tableau. Vu ce que c'était, il venait de cette chère Raiponse, serrant alors les dents quelques instants, voilà pourquoi il m'avait fait commencer plus tard... Poser alors mon regard sur lui, je réponds à ses dernières paroles :

- Még' suffirée amplement.

Laissant une courte pose entre mes mots, je lui redis :

- J'ai cette tonne de dossier à vous faire signé pour ce soir. Ne me demandez pas pourquoi ce n'était pas le cas hier, je les ai eu ce matin sûrement sur mon bureau.

Contournant alors le bureau, je lui pose devant lui et m'assois sur le coin de son bureau proche de lui. Bon je faisais un peu ma provocatrice à cet instant mais, je ne sais pas, je voulais qu'il oublie cette blondinette et qu'il pense d'abord à me rendre mon âme par exemple. Mais, je ne pus m'empêcher de le dire étant donné que j'étais franche et que celui-ci ne me faisait pas peur.

- Vous m'avez fait commencer plus tard pour que je ne vois pas la blondinette. Il faudrait un jour que je la rencontres. À moins que vous avez l'impréhenssion de cela ?

Si c'était le cas, je le comprenais, allez montrer une assistante pour qui elle travaille depuis des années parce que celui-ci à son âme entre les mains. Elle apprendrait cela, elle croirait sûrement pas au début mais, elle se méfierait peut-être. Surtout qu'avec Hadés, il ne faut pas se fier aux apparences. Il a beau être extrêmement sexy dans ce monde et plus gentil que dans l'autre monde. Il restera toujours le dieu des enfers voulant pouvoir sur pouvoir. Peut-être que ce monde va un peu le calmer, enfin je ne pense pas. Mais qu'il garde ce physique là ne me dérange pas, c'est plus beau à voir cela que le Hadés que je connaissais bien avant cette garce.

- Si vous la voyez avant moi, ce dont je suis à peu près sûr. Dites lui que je préférais celui d'avant, celui-ci me plaie moins. Mais bon, je me demande si c'est les tableaux qui vous intéresse le plus...

Est-ce de la jalousie, peut-être mais peut-importe. Je disais toujours ce que je pensais et surtout à Hadés. Qu'il le prenne mal ou non, je m'en fichais complètement. Enfin je pense.

Spoiler:
 


Dernière édition par Mégara Fray le Mar 8 Déc - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Lily-Rose


♚ MON HISTOIRE : 166
♚ MON ARRIVÉE : 11/11/2015
♚ MON METIER : u.c
♚ MON FILM : u.c
♚ COPYRIGHT & AVATAR : u.c
♚ POINTS : 224


MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Lun 7 Déc - 18:47


Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal
Hadès & Mégara

Hadès aimait beaucoup le caractère fort de Mégara. Celui-ci pouvait transparaître dans le moindre mouvement de son attitude. Que se soit dans ses paroles ou dans gestes, la belle brune montrait au monde qu'elle était indomptable. Ou du moins qu'elle l'était en apparence. C'est pourquoi, elle répondit à sa boutade que les prénoms espagnol et ce laissa échapper un petit rire venant du Dieu. Pourtant, comme un revirement de situation, elle changea de comportement du tout au tout, d'un coup, en le remettant à sa place après son petit surnom. Le sourire de Hadès s'effaça doucement en suivant le regard de Meg'. Le tableau ne passait clairement pas inaperçu. La visite de la blonde aussi du coup. Aïe, les choses aillaient probablement se compliquer un peu. Et il avait raison.

Mais encore une fois l'attitude de la jeune femme changea, passant de la froideur à la chaleur douce de la provocatrice, s'approchant de lui et se posant sur son bureau, très près de lui. Etrangement, la cravate de nombre brun semblait se resserrer autour de son coup. Pourquoi avait-il chaud d'un coup ?

« Vous m'avez fait commencer plus tard pour que je ne vois pas la blondinette. Il faudrait un jour que je la rencontres. À moins que vous avez l'appréhension de cela ? »

Les choses sérieuses revenaient à la charge et Hadès avait du mal à aligner 2 pensées cohérentes. L'appréhension, oui, clairement, même s'il essayait de se le cacher à lui-même. Étrangement, il ne voulait pas que son passé et son ancien monde se mélange à celui qu'il a avec Raiponce. Il sentait comme une sorte d'incompatibilité. Puis le regarderait-elle de la même façon si elle connaissait son passé. Au-delà de ça, il pouvait au moins remarquer que la brunette avait de la jugeote, même si ça ne l'aidait pas trop dans le cas présent. Mais surtout, ce qui l'irritait au plus haut point furent la phrase suivante, celle de trop :

« Si vous la voyez avant moi, ce dont je suis à peu près sûr, dites lui que je préférais celui d'avant, celui-ci me plaie moins. Mais bon, je me demande si c'est les tableaux qui vous intéresse le plus ...»

Il ne put s'empêcher de répondre en se levant pour se retrouver au-dessus d'elle, la dominant de tout son physique et lui répondant d'une voix rauque et à la limite de la colère :

« Cela ne te regarde aucunement. Puis je me fiche totalement de ton avis, ces tableaux ne sont pas pour toi. Alors, la prochaine fois garde tes commentaires inutiles. ».

Il est clair qu'il avait été particulièrement sec et violent dans ses propos. Il le sentit aussi, mais il détestait quand on se permettait de le juger. Qui était suffisamment au niveau pour le faire ? Déjà qu'il était heureux de ne plus à avoir à supporter les jugements de son frère Zeus, il ne manquerait plus que son assistante s'y mette. Dans certains cas, comme pour se moquer des autres, il adorait son piquant, mais pas quand cela le concernait. Ou concernait Raiponce.

Tout en la regardant toujours de haut, il prit la pile de papier et commença à les signer de façon totalement mécanique, les unes après les autres, les enchaînant à une vitesse rapide. Une fois cela fait, il lui tendit la pile toujours en la fusillant du regard. Il tenait la pile de papier, ne la lâchant pas pour reprendre :

« Et mes intérêts ne regarde que moi. Ce n'est pas moins qui craque pour le premier super-mâle qui passe non plus. ».

Ils étaient étrangement proche, cette proximité entre eux n'était pas commune, et pourtant Hadès n'avait pas pu s'empêcher de lâcher cette dernière phrase. Et pourquoi d'ailleurs ? Etait-il jaloux ? De toutes façons, ce super-avorton n'était même plus dans les parages alors pourquoi remettait-il cela sur le tapis ?


_________________
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Lun 7 Déc - 19:52



Hadés & Mégara
© Never-Utopia

Me mêler de ce qui ne me regarde pas, c'était tout à fait moi. Et pourtant, l'imaginer, lui avec cette Raiponce je ne pouvais pas, car il me le cachait des choses et cela m'énerver amplement. Pourquoi c'était une bonne question mais, ce que je pouvais dire c'est que je ne voulais pas qu'il termine avec elle. Parlant alors d'elle, je peux voir que cela l'énerve, surtout avec ce qu'il me dit et sa façon de me le dire.

Le voyant debout alors devant moi, je ne baisse pas le regard, au contraire, il ne fallait pas que je montre qu'il me faisait peur parfois. D'ailleurs actuellement, si je n'étais pas un minimum précieuse pour lui, je suis sûr qu'il m'aurait tuée sur place. Le regardant alors dans les yeux, je ne peux m'empêcher de répondre :


- Je m'en rappellerais la prochaine fois...

Je ne bougeais pas, après tout j'étais venue ici pour faire signer les papiers que j'avais dans mes mains, alors j'attendais. Quand celui-ci me les prend des mains, je baisse mon regard vers sa main qui signe les feuilles. Je ne pus m'empêcher de penser à son sourire quand j'étais rentrée dans son bureau, il avait bien disparu. Quelle tristesse ! Enfin, je devais faire avec après tout non ?

Relevant alors la tête vers lui quand il eut terminé de signer les feuilles, il avait toujours le regard noir. Je ne pus m'empêcher de poser directement mes mains sur les papiers qu'il me tendait, afin de pouvoir partir de ce bureau au plus vite. Mais, celui-ci le garde alors dans ses mains et dit une dernière phrase et surtout parla de Hercule.

Me levant alors du bureau, j'étais proche de lui, si ce n'était pas pour répondre quelques choses afin de me défendre, j'aurais été perturbée mais là, pas vraiment. Mon regard était aussi noir que le sien, alors que le silence régné un peu dans la pièce, je le romps en disant :


- Premièrement, je ne vois pas pourquoi vous mettez cela sur le tapis et deuxièmement comme vous avez pu le constater, super-mâle comme vous dîtes, n'est pas dans les parages, depuis notre arrivée ici je ne l'ai guère vu. Peut-être d'ailleurs qu'il n'est pas à New-York. Dans tous les cas, pour ma part je m'en fou.

Bien que, je ne m'en foutais pas vraiment mais, ce que j'avais dit était vrai, je ne l'avais pas revu et c'était tant mieux d'un côté au moins je ne lui ferais pas de mal et Hadés non plus. Faisant une courte pause dans mes paroles, je dis pour finir :

- Maintenant si vous le voulez bien, je vais sortir de ce bureau afin de pouvoir continuer mon boulot.

Mes mains étaient proches des siennes, j'espèrais qu'il allait lâcher les feuilles afin que je puisse partir. Reculant alors d'un pas de lui, cela fait que je m'éloignais, je ne pouvais plus sentir son souffle chaud sur moi mais, mon regard était toujours dans le sien. Après tout je n'allais pas baisser le regard devant lui, il avait beau être mon patron, c'était hors de question. Je ne voulais pas paraître comme une faible.


Dernière édition par Mégara Fray le Mar 8 Déc - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Lily-Rose


♚ MON HISTOIRE : 166
♚ MON ARRIVÉE : 11/11/2015
♚ MON METIER : u.c
♚ MON FILM : u.c
♚ COPYRIGHT & AVATAR : u.c
♚ POINTS : 224


MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Lun 7 Déc - 22:55


Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal
Hadès & Mégara

Un vrai tempérament de feu. Après tout, c'était aussi pour cela qu'il avait accepté le marché qu'elle lui proposait : vendre son âme en échange de la vie de son petit copain. Cette fille était prête à tout, toujours à fond dans ses convictions. Donc que pouvait-il attendre comme genre de réponses aux phrases cinglantes qu'il lui avait envoyé en pleine figure ? Mais en même temps, il se disait qu'elle l'avait bien cherché, il n'allait quand même pas se faire marcher sur les pieds aussi facilement. Au final, c'était sans vraiment essayer de comprendre la belle qu'il avait répondu. En même temps, il n'avait clairement pas l'habitude d'être empathique et de se mettre à la place des gens. Elle lui tint tête alors, même si elle attendit patiemment qu'il signe les feuilles, il remarqua bien que sa dernière phrase la fit particulièrement réagir : elle n'avait pas du tout aimé. Mais alors, pas du tout. Venait-il de tirer sur une corde sensible ?

Elle lui indiqua qu'elle n'avait pas revu Hercule depuis leur arrivé ici, et, fait intéressant, elle prétextait qu'elle n'en avait rien à faire. Il espérait bien tiens !

« Il ne manquerait plus que ça tiens ! Que cet imbécile heureux débarque ici et essaye de réduire -encore- à néant tout ce que j'ai construit ici ... ».

Hadès lâcha cette phrase en levant les yeux au ciel mais en se calmant néanmoins. L'idée que le rouquin ne soit pas dans les parages l'apaisait quelque-peu. Il lâcha alors le paquet de feuilles, laissant Mégara se séparer de lui. La belle quant à elle semblait toujours aussi irritée. Les femmes ... Hadès porta sa montre à ses yeux, pour enfin y jeter un coup d’œil. La pause de midi s'annonçait déjà à l'horizon. De toutes façons, il n'avait pas d'appels de prévu dans les moments à venir en plus. A moins que ... Son téléphone se mit à vibrer dans sa poche, indiquant un repas avec un actionnaire particulièrement lourd. L'homme soupira et alpagua son assistante avant qu'elle ne sorte de la salle :

« Pas si vite, ma rebelle ! Je suis sensé avoir un déjeuné avec le pire actionnaire de la boîte dans 30 minutes et il est plutôt hors de question de m'imposer ce calvaire après m'avoir énervé de la sorte. Tu vas donc me servir d'alibi ! ».

Un sourire satisfait s'étendit alors le long de ses lèvres. L'idée qu'il venait d'avoir était plutôt bonne et surtout cela lui permettrait d'échapper à un repas des plus ennuyeux et absolument pas capital pour l'entreprise. L'actionnaire trouverait bien des personnes avec qui manger. Ou il enverra quelqu'un d'autre partager son repas avec lui, tiens. Il aimait vraiment bien quand les choses tournaient en sa faveur. Il attrapa alors sa veste qui reposait sur son fauteuil et l'enfila.

« Donc déjeuner chez Rémy Little ce midi pour nous deux et pas refus, tu ne voudrais pas me voir vraiment en colère, non ? ».

_________________
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Mar 8 Déc - 12:15



Hadés & Mégara
© Never-Utopia

Me prendre la tête avec Hadés n'était pas la première fois mais, je dois bien avouer que pour cette blondinette, ça me mets en rage. Surtout que dans ce monde, ce n'était pas la même chose que dans l'autre. Peut-être parce qu'il y avait plus de monde et aussi qu'on n'était pas au enfer. Enfin tout ça pour dire que je préférais clairement le Hadés de New York que celui d'avant. Mais bon, on ne connait pas l'avenir peut-être qu'on allait y retourner. D'un côté je le souhaitais mais, de l'autre j'aimais bien cette nouvelle vie où j'ai rencontrée plein de personne qui d'ailleurs son devenu pour moi des personnes chères. Bon mise à par cette Raiponse, sinon je suis sûr que cette ville aurait été parfaite.

Mon regard toujours dans le sien, quand j'entends ce qu'il disait, je me mets alors à rigoler doucement, ce qu'il fait baisser mon énervement envers moi. Pas entièrement mais, déjà un minimum. Toujours mes yeux dans les siens mais, cette fois-ci moins noire qu'avant, je lui réponds :


- Est-ce de la jalousie ?!? Enfin, dans tous les cas, dans ce monde je ne vois pas pourquoi celui-ci réduirait ce que vous avez construit. Et n'y même comment il ne pouvait le faire. Dire au monde entier que vous étiez le dieu des enfers, tout le monde le prendra pour un fou. Et après, malgré tout vous avez un peu changer ici et vous êtes plus organisé. Alors, même si super-mâle refaisait son apparition, il ne pourrait rien contre vous.

Je ne disais pas cela pour le flatter. C'était plutôt la vérité. Après oui, il y avait d'autres personnes comme nous sûrement mais ça ne faisait pas tout New York. Bref, je ne parle pas de moi, peut-être que si Hercule réapparait, il me libérera pour de bon mais, je ne suis même pas sûr que dans ce monde, je peux récupérer mon âme. Et puis, c'est mon boulot ici, sans ce boulot je peux mettre les clefs de mon appartement sous la porte et vendre beaucoup de choses pour survivre. Enfin, dans tous les cas, je n'avais pas besoin de penser à cela étant donné qu'il n'avait pas fait son apparition à New York.

Par la suite, Hadés lâcha les feuilles, je les garde en main ferme et part vers la porte. Arrivée à celle-ci, je commence à l'ouvrir. Quand j'entendis de nouveau la voix de mon patron, je m'arrête et me retourne vers lui. Cette fois-ci c'est "rebelle".. Mouais, cela pourrait m'aller ce sûrement, alors autant que je fermes ma bouche dessus. L'écoutant alors dans le silence, lui servir d'alibi mais oui, bien sûr, façon je n'avais pas vraiment le choix. Le temps qu'il ne me demande pas de le remplacer pour ce rendez-vous cela me va.

Regardant alors son sourire, il était magnifique. Pour ma part, je trouvais qu'il devait sourire plus souvent mais bon, on ne peut pas non plus lui demander trop. Quand j'entendis de sa bouche qu'on allait aller manger à Rémy Little ce midi, je pose les feuilles contre moi et après qu'il est terminé de parler je lui dis :


- Je ne veux pas vous revoir en colère non. Mais, à deux conditions pour que j'accepte l'invitation à ce repas, afin d'être votre alibi.

Je marque alors une petite pause pour ensuite ajouter :

- La première est que vous me laissez terminer ses papiers, j'en ai pour cinq petites minutes, juste à les mettres dans les dossiers qu'il faut afin que quand j'arrive les collègues les auront reprit. Et ensuite la deuxième condition est que nous ne parlons pas des sujets qui fâche.

Je n'avais plus trop envie de parler de cette blondinette et encore moins d'Hercule avec Hadés. Car je savais qu'il ne pouvait pas le sentir et pour ma part c'était la même chose pour Raiponce.

- Alors, c'est d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas


Lily-Rose


♚ MON HISTOIRE : 166
♚ MON ARRIVÉE : 11/11/2015
♚ MON METIER : u.c
♚ MON FILM : u.c
♚ COPYRIGHT & AVATAR : u.c
♚ POINTS : 224


MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Mer 9 Déc - 21:42


Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal
Hadès & Mégara

Hadès aimait bien qu'on le brosse dans le sens du poils. Il n'y a pas à dire, les flatteries, il n'y a rien de mieux pour plaire à un Dieu et visiblement, Mégara avait plutôt bien compris l'astuce. C'est pour cela que les phrase de la belle brune sur Hercule finirent par calmer le brun. Après tout, elle n'avait pas pas tord, que pourrait faire son neveu contre lui ? Contre tout ce qu'il avait ? Contre tout le pouvoir qu'il avait dans ce monde ? Les règles n'étaient pas les mêmes dans ce monde, tout était différent et les pouvoirs de Dieux finalement n'étaient pas si indispensable. L'argent et la notoriété était le véritable pouvoir en ce bas monde et permettait de faire ce qu'il voulait. Que pouvait-il faire face à cela ? Puis avec un peu de chance, son neveu ne serait pas grand chose dans ce monde. C'était d'ailleurs peut-être pour ça qu'il n'avait toujours pas re-fait surface. Car l'ancien Dieu était sûr d'une chose, Hercule était probablement dans ce monde. En tout cas, il n'y avait pas de raison du contraire vu leur présence à lui et Mégara, ainsi que la présence de son autre neveu Apollon. Si, Hadès pouvait craindre autre chose, la présence de son frère Zeus.

Mais là, il n'avait pas vraiment envie d'y penser et d'autres choses se déroulaient. Son déjeuner avec Mégara. Après avoir tut ses doutes et ses craintes quant à son neveu, la brunette écouta sa "proposition" qui n'en était pas vraiment une. Elle ne pouvait pas refuser ce repas. Néanmoins, elle posa 2 conditions. La première étant de finir son travail en cours et la 2ème était de ne plus parler de cet idiot de Hercule. Et probablement de Raiponce aussi. Hadès haussa alors les épaule avec désinvolture en lui répondant tout en se dirigeant vers la sortie de son bureau :

« Je ne vois rien d'extravagant dans tes propositions. Cela me va parfaitement, je te retrouve alors dans quelques minutes dans l'entrée, quand tu auras finis. ».

Il ne voulait pas parler de "conditions" car personne ne lui posait de conditions. Mais une fois sa réponse dite, il prit la poignée de sa porte de bureau pour lui ouvrir la sortie et dans un geste théâtrale et gentleman, il lui fit signe de passer :

« Après vous très chère ! ».

Après qu'elle fut passée, il lui emboita le pas mais se dirigea vers l'ascenseur pour redescendre jusqu'au rez-de-chaussée, lui lançant un dernier clin d'oeil avant que les portes de l'habitacle ne se referment sur lui. Une fois seul, dans la petite cabine, il jeta un coup d'oeil autour de lui. L'ascenseur était entièrement verre et donnait une vue imprenable sur l'intérieur du bâtiment design. Sympa la vue. Dans un même temps ses pensées s'entre-choquaient un peu. L'image de Raiponce se mélangeait à celle de Mégara sans comprendre pourquoi. Il aimait passer du temps avec les deux jeunes femmes, leurs présences étaient différentes, les sensations qu'il avait étaient différente mais pourtant toutes aussi agréables. Tout était un peu confus dans l'esprit du jeune homme qui fut sorti de ses pensées par la petite clochette de l'ascenseur lui indiquant qu'il était arrivé à destination. Il sortit et se posa dans un des divan se trouvant dans l'entrée attendant la demoiselle pour partir déjeuner.

_________________
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Ven 11 Déc - 13:56



Hadés & Mégara
© Never-Utopia

Propositions ? J'avais plutôt dit condition mais bon, connaissant Hadés, il doit se dire que personne ne doit lui poser de condition. Même moi qui le connais maintenant depuis très longtemps je dois dire. Qu'est-ce que je voudrais bien voir comment il se comporte avec cette Raiponce. De la même façon qu'avec moi ou plus gentiment. Cela était une bonne question. Mais bon, j'avais acceptée ce repas pour lui faire un alibi mais également pour ne pas parler des sujets qui fâchent. Alors, oui entre Raiponce et Hercule, j'espère vraiment que ça ne va pas arriver dans notre conversation dans le restaurant, sinon je suis sûr que tout le monde allez ce tourner sur nous tellement on n'allait faire du bruit...

Bref, après qu'il est terminé ses mots afin d'accepter mes propositions, celui-ci ouvrit la porte et d'un geste gentleman, me laisse passer la première. Le sourire alors aux lèvres, je passe la porte en lui disant :


- Merci beaucoup...

Marchant alors vers mon bureau, je me dis que le Hadés que je connaissais avant ne ressemble pas entièrement au Hadés près de moi. Comme quoi New York lui a fait un grand bien. Le voyant alors marcher vers l'ascenseur, je souris à son clin d’œil et reste bloquer quelques instants après que les portes se referment. Une pensée alors agréable passe dans ma tête, dans ce monde, qu'est-ce que je me sentais bien en compagnie de mon très cher patron. Soupirant, ma chanson revient dans ma tête et tout en allant faire les dossiers sur mon bureau, je chantonne à voix bas :

- Non non jamais, je n'avouerais non non... ... Laissez tomber, je ne suis pas amoureuse !!!

Entendant alors un bruit dans le couloir, je m'arrête de chanter et regarde les personnes descendre eux aussi à l'ascenseur. Soupirant de nouveau, je me dis alors dans ma tête comme quoi, tomber amoureuse ce n'était pas mon truc, je l'ai bien vu avec super-mâle. Et puis, tomber sous le charme d'Hadés, est-ce vraiment raisonnable. Faisant alors non de la tête, je termine les dossiers, les poses en vu sur mon bureau avec un mot par-dessus pour dire qu'il était tous signé et part vers l'ascenseur.

Arrivée dedans, je reste silencieuse, je ne savais vraiment pas quoi penser de tout cela et puis, je ne voulais pas y penser, c'était tellement compliqué. Quand l'ascenseur arrive alors à l'entrée, je sors et vois Hadés assit sur un des divans, le sourire aux lèvres en le regardant, je marche vers lui le plus silencieusement possible et arrivée à lui, lui dit avec le sourire :


- Nous y allons patron ?

Revenir en haut Aller en bas


Lily-Rose


♚ MON HISTOIRE : 166
♚ MON ARRIVÉE : 11/11/2015
♚ MON METIER : u.c
♚ MON FILM : u.c
♚ COPYRIGHT & AVATAR : u.c
♚ POINTS : 224


MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Mer 23 Déc - 19:43


Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal
Hadès & Mégara

On pouvait dire que la vie de mortel allait plutôt bien à l'ancien Dieu. Il était vrai qu'il avait fait une petite dépression en arrivant dans ce monde, c'était surtout la perte de ses pouvoirs et de son immortalité qui l'avaient fait paniquer. Surtout la perte de sa vie éternelle finalement. Comment faisaient-ils tous pour ne pas paniquer à l'idée de mourir ? Au final, il avait eu sa réponse : personne n'y pensait. Tout le monde vivait sa vie du mieux qu'il pouvait. Il décida alors de suivre cette doctrine et de profiter de chaque instant qu'il pouvait. Surtout que sa condition le lui permettait largement. Il pouvait faire ce qu'il voulait ici, personne pour le lui en empêcher. C'était peut-être pour cela qu'il avait changé par rapport à son ancien monde, il avait plus conscience de la vie, la vraie qui l'entourait.

Et surtout il profitait des petites joies du commun des mortels comme le fait de manger en bonne compagnie. Alors qu'il consultait une dernière fois son téléphone portable, la porte de l'ascenseur s'ouvrit sur la belle brune qui arriva alors à sa hauteur. Elle était prête, ils n'avaient qu'à partir au restaurant. Hadès avait pris ses précautions, son chauffeur les attendait déjà avec sa berline sur le pas de la porte de l'entreprise. Il répondit à son invitation se levant alors. Prenant alors Mégara par le bras, comme un gentleman, ils se dirigèrent vers la voiture dans laquelle ils montèrent. Le véhicule les emmena alors vers le restaurant Français, la Ratatouille, célèbre établissement de Rémy Little. Le restaurant avait une parfaite réputation et Hadès y adorait la cuisine.

Ils se présentèrent au serveur qui s'occupait de l'accueil, il n'avait pas réservation, mais il y avait toujours une table de libre pour un client aussi illustre mais surtout aussi fidèle que lui. Arrivés au niveau de la table, il bougea la chaise, invitant Meg à s'assoir. Une fois bien installé, il prit la carte des vins et fit un choix qu'il dit au serveur avant qu'il ne parte en cuisine

« J'espère que Français cela te dit. Leur ratatouille est particulièrement excellente ! ».

Après tout, ils ne devaient pas parler des choses qui fâchent. Il doit bien avouer que c'était pas forcément facile. Surtout dans cet endroit finalement, où il avait amené Raiponce la semaine dernière ... Ou même l'idée de Hercule venait aussi quand il parlait à Meg'. Pourtant, on ne pouvait pas dire qu'il ne faisait pas d'efforts !


_________________
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   Lun 4 Jan - 14:47



Hadés & Mégara
© Never-Utopia



Je savais que dans ce monde, mon cher patron Hadés n'avait plus aucun pouvoir, il n'était d'ailleurs plus immortel. Pourquoi restais-je encore avec lui c'était une bonne question. Peut-être que si je serais parti à notre arrivée ici, je ne serais pas aujourd'hui à éprouver quelque chose pour lui. Est-ce de l'amour que j'éprouve à son égard ? Je n'en avais aucune idée et je pouvais dire tout de même que l'amour et moi ça faisait deux.

Bref, allant à la rencontre d'Hadés dans le hall de son entreprise, je ne peux m'empêcher de lui sourire, il n'était pas le même homme que dans notre monde. Au moment où je le regards, je me demande vraiment si j'aurais tombé sous son charme au-paravant. Faisant non de la tête, je me persuade que non... Passant alors mon bras au sien, quel gentleman quand il le voulait^^. M'asseyent alors dans la voiture dans le silence, je reste muette jusqu'au restaurant. Je n'avais jamais mangé dans celui-ci, cela allez alors être ma première fois. En bonne compagnie, espérais-je.


Arrivée au restaurant, je suis tout à fait éblouis par la beauté du restaurant. Hadés n'avait vraiment pas de goût de mer*e. Le suivant alors ainsi que le serveur, nous arrivons vite à une table où, Hadés me tira la chaise ainsi que je puisse m'asseoir. Le sourire aux lèvres, je m'installe en disant :

- Merci

Regardant alors bien faire Hadés. Il devait vraiment être habitué à ce lieu. Au fond de moi, je savais qu'il était déjà venu ici avec Raiponce. Mais, je ne préférais pas lui demander étant donné la "demande" que je lui avais faite. Ne pas parler des sujets qui fâchent. Et oui Hercule et Raiponce, n'aident en rien l'entente entre lui et moi. Mais bon...

Voyant le serveur partir, j'entends Hadés me dire quelques choses. Tournant alors le regard vers lui avec le sourire.

- Je n'ai jamais mangé dans ce restaurant, donc il ne peut que me plaire. Et, pourquoi pas goûter la ratatouille comme vous me dites qu'elle est particulièrement exellente.

Regardant alors autour de nous, je voulais tout de même savoir, je repose alors mon regard sur lui et lui demande :

- Vous êtes déjà venu beaucoup de fois dans ce restaurant, je me trompe ?!?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée de boulot qui va se terminer bien ou mal [Hadés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Corbeille
 :: ♚ RPs terminés
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !