Partagez | 
 

 Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Woody Pride


♚ MON HISTOIRE : 281
♚ MON ARRIVÉE : 16/10/2015
♚ MON METIER : Vendeur dans un magasin de jouets le jour, Livreur de Pizza le soir, et peut être dans une ou deux affaires louches... Faut bien payer ses dettes... Heu... Ses factures j'veux dire... >_<
♚ MON FILM : Toy Story
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ MES AMOURS : Ma fille Melinda !


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dreamy & Ryan Reynolds
♚ POINTS : 402
♚ LOCALISATION : New-York


MessageSujet: Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody   Sam 26 Déc - 21:23

Je t'ai retrouvé

feat. Andy & Woody

Je devais dire la vérité à Hadès... Je ne trouvais pas ce foutu argent... Non pire, je ne savais pas du tout où il se trouvait... Parce que j'en avais aucuns souvenirs. Je devais lui dire comme ca ? Il me tuerait surement... Non... Je devais lui proposer des services pour rembourser. Comme si je n'étais pas assez endetté comme ca. Il fallait que je trouve cet argent, mais il me fallait du temps et surtout je devais me rappeler de ce que l'autre moi avait fait. Tout ca me rendait dingue !

Je piétinais sur le trottoir en face de l'immeuble en malmenant les manches de ma veste, tout en fixant la grande enseigne qui se trouvait au dessus de l'entrée. Je finis par prendre une grande inspiration et j'avance tout en passant par la porte principale et je me retrouve rapidement dans un large hall. En quelques pas, je me retrouve face à l'accueil... qui était vide. Pas de secrétaires... Personne... Je jette un regard aux alentours, certaines personnes se pressaient mais n'avaient guère d'attention pour moi.

Je finis par me tourner vers le plan de l'immeuble afin de pouvoir m'orienter par moi-même. Bien entendu ce cher monsieur Hellfire se trouvait au dernier étage. Je me dirige vers l’ascenseur et appuie frénétiquement sur le bouton. Puis... J'attends... 35 niveaux quand même... Après cinq bonnes minutes, je décide de prendre quelques longueurs d'avance sur les étages et je commence à monter par les escaliers.

Cinq étages, j'étais déjà pas bien... Dix étages et j'étais déjà au bout de ma vie, je soufflais comme un pauvre diable et je me résigne à devoir attendre l’ascenseur sans me presser... Surtout qu'il me restait 25 autres étages... En même temps, j'étais fou de vouloir arriver si tôt dans son bureau. Je passe la porte de l'étage, essoufflé, le front humide, la bouche sèche quand je vois une fontaine à eau siégeant au bout du couloir.

Sans crier garer, je me précipite dessus... au même moment un jeune homme fit irruption d'une salle. Il ouvre la porte, je lui rentre littéralement dedans, faisant voler dossiers et feuilles. Sur le coup, je me fige et rapidement je me mets à croupie pour commencer à ramasser les dégâts.

" Je suis vraiment désolé. Pardonnez-moi... Monsieur... "

Mes yeux se lèvent. Ce fut d'abord ses yeux qui m'interpellèrent. Ce regard bleue que je semblais connaitre si bien. Puis son visage familier... Non je devais me tromper. Mes yeux glissèrent vers son badge. Je vis le portrait du jeune homme et en dessous un nom que je souffle:

" ... Andy Davis. "

Je suis totalement figé. J'en oublie que j'étais encore haletant de ma course dans les escaliers. La bouche mi-ouverte je le fixe. Puis la joie s'empare de moi, me retenant de le prendre dans mes bras et d'hurler de joie... Je savais que j'allais passer pour un taré. Il fallait que je trouve une solution... pour ne pas le perdre au coin d'un couloir et au diable Hadès ! Il attendra. A vrai dire ma course dans les escaliers et l'émotion de l'instant, m'avait donné la tête qui tourne.  

made by guerlain for bazzart

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
« A world that sends you reeling from decimated dreams, your misery and hate will kill us all. So paint it black and take it back, let's shout it loud and clear, defiant to the end we hear the call to carry on. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody   Sam 26 Déc - 22:52

Je t'ai retrouvé
Andy & Woody
C
e stage était décidément des plus intéressants mais il fallait avouer que ça relevait de l'esclavage moderne. J'étais le stagiaire, le préposé aux petites tâches dans le pôle Recherche & Développement de la puissante compagnie Hellfire Enterprice. Mais je ne me plaignais pas car j'avais eu beaucoup de mal pour décrocher ce job et je savais qu'il représentait une opportunité pour ma future carrière. Ce jour là, j'étais venu au bureau un peu plus tôt pour avancer dans un travail d'archivage. Chose fastidieuse que de classer des dossiers qui ressemblaient plus à des montagnes de papier qu'autre chose. C'était un des pires aspects de ce stage, mais parfois je pouvais observer les scientifiques de la compagnie à l'oeuvre, et ça, ça valait bien de trimer sur un peu de paperasse ! Ce matin j'étais bien motivé et ça c'est cool.
A
ttrapant une liasse de papier, je me dirigeai rapidement vers le couloir et l'ascenseur. Vite je devais remettre tout ça au 21ème étage dès que possible. J'ouvris la porte du bureau et là le choc. Je me prends de plein fouet un homme sorti de nulle part. La différence de gabarit (lui plus grand que moi) fait qu'avec la force de la collision je lâchai mon précieux chargement qui s'écroula littéralement au sol. De mon côté je n'avais pas eu mal mais je vis avec un pincement au cœur que mon travail des deux dernières heures venait de partir en fumée. Sans réaction, je restai un peu stupidement debout à regarder les feuilles répandues au sol d'un air triste. L'individu qui m'avait percuté fut plus rapide que moi car aussitôt il se baissa pour commencer à ramasser les papiers.

" Je suis vraiment désolé. Pardonnez-moi... Monsieur... "

Reprenant peu à peu mes esprits, je répondis d'une manière plutôt convenue. Une phrase que je débitai tel un robot. Surtout que j'eus un peu pitié de cet inconnu transpirant et qui semblait dans un état second.

"Il n'y a pas de mal Monsieur... Mais laissez ça là je vais m'en occuper..."

L
'homme releva les yeux vers moi et son expression prit la forme du parfait ahurissement.

"... Andy Davis. "

Ma première pensée fut : Mais comment connait-il mon nom ? Je baissai les yeux vers la solution du problème. Andy réfléchis un peu tu portes un badge ! Quel étourdi... Alors que je pestais contre moi-même et me préparant psychologiquement à me remettre doublement au travail pour réparer les dégâts causés par cette altercation, mes yeux se reportèrent de nouveau vers l'inconnu. Il ne bougeait plus et me fixait d'un regard très étrange. La bouche à demi-ouverte complétait ce magnifique tableau. J'avais l'habitude des situations délicates, mais là je me rendis compte que j'avais en face de moi une personne qui n'avait pas l'air bien dans sa tête. Je pense pouvoir dire que je suis quelqu'un de patient, mais aujourd'hui je n'avais pas besoin de ça ! Je détournai les yeux pour m'éviter ce regard assez dérangeant. Et mes feuilles n'allaient pas se ramasser toutes seules ! Ignorant un moment l'homme en face de moi, je me baissai moi-aussi pour ramasser très rapidement ce qui restait. Puis me redressant tout aussi rapidement, je revins vers ce monsieur mystérieux. Il devait me rendre mes dossiers après tout !
Et je ne pouvais raisonnablement pas le laisser comme ça, il semblait de toute évidence en état de choc, au bord de l'évanouissement et ça m'inquiétai un peu.

"Vous êtes sûr que tout va bien ? Vous ne vous êtes pas fait mal ?"

Tout en essayant de ne pas croiser trop souvent le regard de l'homme qui me mettais mal à l'aise, un rapide examen me fit prendre conscience qu'il avait l'air épuisé. Je me souvins que je devais avoir quelques gâteaux dans un tiroir de mon bureau. En courant, j'allais poser les feuilles que j'avais à la main sur le bureau tout en récupérant une ou deux douceurs au passage. Avec la même vélocité, je filais remplir un verre à la fontaine à eau. Tout ceci ne prit que quelques secondes. Je revins ensuite sur mes pas pour offrir ma cargaison à l'inconnu.

"Je crois que vous devriez prendre un petit quelque chose. Sincèrement vous n'avez pas l'air bien..."

Malgré que cette rencontre me fasse un peu peur, je me surpris à lui sourire timidement tout en le regardant de mes grands yeux bleus. Il n'avait pas l'air méchant mais juste un peu perdu...

 
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Woody Pride


♚ MON HISTOIRE : 281
♚ MON ARRIVÉE : 16/10/2015
♚ MON METIER : Vendeur dans un magasin de jouets le jour, Livreur de Pizza le soir, et peut être dans une ou deux affaires louches... Faut bien payer ses dettes... Heu... Ses factures j'veux dire... >_<
♚ MON FILM : Toy Story
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ MES AMOURS : Ma fille Melinda !


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dreamy & Ryan Reynolds
♚ POINTS : 402
♚ LOCALISATION : New-York


MessageSujet: Re: Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody   Dim 27 Déc - 12:03

Je t'ai retrouvé

feat. Andy & Woody

Mes pensées allaient à deux cents à l'heure. Je cherchais désespérément une solution. Andy était devant moi, je venais de le retrouver... Il fallait que... je lui dise la vérité. Je me repris tout de suite mentalement, me disant que si j'annonçais que j'étais son jouet, il ne me croirait surement pas, et qui plus est, il prendrait la fuite et ne voudrait plus jamais me revoir. Mais à un moment donné, il fallait que je prenne une décision pour ne pas le voir partir. Je ne voulais pas le perdre.

Mon stupeur devait lui sembler déjà assez étrange et je vis qu'il détourna les yeux. Je me secoue la tête pour me reprendre. Mais il est vrai que je n'étais pas très bien non plus. A vrai dire, j'avais encore du mal à gérer le fait d'être humain. Beaucoup de choses étaient encore pour moi inconnu et je ne savais pas trop à quoi m'attendre niveau endurance par exemple. Quand j'étais jouet, je ne connaissais pas l'essoufflement, c'était une première pour moi. Et je ne vous parle pas de la transpiration et tout le reste... C'était affreux.

Il me demanda si ca allait. J'allais répondre que oui, mais je vins à me rappeler que je devais gagner du temps, donc il fallait que je le garde près de moi le plus longtemps possible, jusqu'à ce que je trouve une solution pour le revoir ou même lui avouer que nous nous connaissions...

" Je... heu... Disons que je eus la mauvaise idée de vouloir gravir 35 étages à pied et je n'ai pas dépassé le 10ème, il va me falloir un peu de temps pour me reprendre. "

Je le vis alors partir vers son bureau. Je me lève sans précipitation pour m'asseoir sur des chaises d'attente du couloir alors que je le vois revenir avec un verre d'eau et des biscuits. Je ne pouvais pas espérer mieux de sa part. Andy avait toujours été attentionné mais je ne savais pas à quel point. J'étais un peu fier de lui.

" Merci... Andy... "  

Je ne savais pas quoi dire d'autre sur l'instant, je détournais mon regard de lui, évitant de le mettre une nouvelle fois dans l'embarra. Il fallait que je lui dise, je ne pouvais pas rester comme ca sans rien faire. Je grignote un bout du biscuit, me retenant de ne pas l'enfourner comme d'habitude. -quand il s'agissait de choses sucrées, j'avais du mal à me contrôler... A vrai dire, le goût était aussi tout nouveau pour moi.-

" Je suis vraiment désolé pour vos papiers... " Je respire un grand coup et décide de lâcher un peu le morceau. " Rha... C'est ridicule, c'est une perte de temps à rien... "

Je bois une gorgée d'eau avant de montrer la place à côté de moi et l'invite à s'asseoir. Je savais qu'il allait d'abord me croire sur une chose et c'était assez pour attirer son attention.

" Andy... Je sais qui tu es et de où tu viens parce que je suis dans le même cas que toi. Je veux te faire confiance et je sais que tu es conscient que tout celà est déjà dingue. Tu n'imagines même pas pour moi. "

Sous le stress de l'attente de sa réaction, je m'enfourne entièrement un des gâteaux dans ma bouche. Le sucre a le don divin de mieux faire passer les choses.

made by guerlain for bazzart

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
« A world that sends you reeling from decimated dreams, your misery and hate will kill us all. So paint it black and take it back, let's shout it loud and clear, defiant to the end we hear the call to carry on. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin je t'ai retrouvé - Andy&Woody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Corbeille
 :: ♚ RPs abandonnés
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !