Partagez | 
 

 Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Nick P. Wilde


♚ MON HISTOIRE : 61
♚ MON ARRIVÉE : 16/01/2016
♚ MON METIER : Pfff si vous saviez... Disons que l'escroquerie et la manipulation reste mon domaine !
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS : Un lapin et un renard ? Pfff... on aura tout vu...


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Ryan Gosling & Bazzart
♚ POINTS : 57


MessageSujet: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Dim 21 Fév - 20:29


Lorsqu'un délit mène à des retrouvailles...
Judy & Nick

J'avais rapidement pris mes repaires dans cette nouvelle ville qui restait très proche de Zootopie ou devrais-je plutôt parler du style de vie que je mène. Quoi qu'il m'arrivait d'avoir encore du mal vis à vis de certaines choses et je n'y comprenais pas tout. La technologie reste alors mon ami actuellement. Que celà soit internet, ou encore mes contacts, j'apprenais de plus en plus à connaitre ce monde qui me semblait complètement dingue.

Déjà il faut savoir que j'avais quitté ma superbe fourrure soyeuse pour me retrouver qu'avec un couvre chef de cheveux... A croire que l'espèce dans laquelle je venais de me réincarner était apparenté à celle du mouton... En réalité non, une seule espèce semblait prédominer le monde ici, et était appelé humain. Une sorte de parent du singe. Ouais, j'étais devenu un stupide macaque... Et qui plus est, sans mes griffes, sans mes crocs et sans ma vélocité de renard, je me sentais aussi passablement vulnérable, comme toute proie pourrait l'être. Bien qu'il semblerait, d'après ce que j'ai lus, que l'être humain que j'étais devenu, faisait parti du cercle des prédateurs... Par contre, j'ai été surpris de voir que nos espèces qui étaient devenus intelligentes, n'était resté qu'à l'état de sauvage. Quoi qu'il en soit, je gardais des questions en suspend. Qu'est ce que je faisais ici ? Que s'était-il passé ? Aurais-je été victime du mal qui sévit à Zootopie ? Et Judy ? Que lui était-il arrivée ? Ma conscience venant réintégrer ce corps qui est loin de chez moi ? J'avoue que je me faisais beaucoup de suppositions et peut-être ne devrais-je pas...

Je ne pouvais pas avoir de réponses à mes questions pour l'instant, alors je fis la chose pour laquelle j'étais doué: je m'adaptais. Je jouais la comédie, je continuais les arnaques que je semblais avoir déjà entrepris. Et ce n'était pas difficile pour moi, car j'y étais déjà dedans dans mon propre monde. Malgré cet air nonchalant que je continuais d'arborer, j'étais néanmoins très stressé. Je dormais peu et j'avais pris une mauvaise habitude. Enfin... Mon moi humain l'avait déjà, et je n'ai fait que continuer là-dedans. Ce fut une première cigarette qui rencontra ma main, puis le geste devint rapidement régulier.

Sauf qu'aujourd'hui, en me levant ce matin, je vins à me rendre compte que je n'avais plus une seule clope. D'abord, je pensais m'en passer, mais rapidement acheter un paquet devint une idée fixe. J'étais en pleins centre ville, conduisant ma Ford Mustang de 1967 rouge, que je vins à craquer définitivement. Malheureusement, essayez de trouver une place en pleins Mannathan et en pleine journée. Chose quasi impossible. Et personnellement, je n'avais pas envie d'attendre plus.

Je vins à trouver un endroit pour stationner et non loin d'un débit de tabac. Le seul ennuie est que c'était une zone de livraison et je devais en plus monter quelque peu sur le trottoir pour éviter à ma voiture de collection de se faire griffer par le premier chauffard venu. Sans hésiter une seconde, je braque pour me caler sur la place tant convoité.

Je sors rapidement de mon véhicule tout en le fermant, pour ensuite me diriger vers le débit de tabac. L'action ne dura quelques minutes, mais ce fut assez à un agent de police de commencer à me verbaliser. Tout en retirant le film de l'emballage de mon paquet, j’accélère tout en courant vers mon véhicule. Je découvre que l'agent de police est en fait UNE agent.

" Hey ! Attendez ! J'étais juste parti me chercher un paquet de cigarettes. J'en avais pas pour longtemps. Soyez compréhensive... Vous savez comme c'est dur de trouver une place en plein centre ville ? On peut toujours s'arranger non ? Un joli brin de jeune femme comme vous, vous pouvez me faire une fleur ? "

A vrai dire, la situation me fit penser à une autre situation que j'avais vécu et qui me rappelait Judy. C'est sûr qu'avec miss Carotte, je n'aurais pas eu le dernier mot. Celà me rappela un souvenir qui me fit sourire. Elle me manquait décidément beaucoup cette petite lapine et peut être beaucoup plus que je ne voulais me l'avouer.

" Allez... Mademoiselle... "
acidbrain

_________________

- Born to be "Wilde" -


Dernière édition par Nick P. Wilde le Mer 6 Avr - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Judy Hopps


♚ MON HISTOIRE : 59
♚ MON ARRIVÉE : 15/02/2016
♚ MON METIER : Agent contractuelle
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS :

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dianna Agron - Ava : Foolish Pleasure. & Gifs : Tumblr
♚ POINTS : 106


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Lun 22 Fév - 3:46


     

     
Nick & Judy

       
Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles
     


On peut dire que Judy commençait peu à peu à s'habituer à sa nouvelle condition et sa nouvelle vie. Se retrouver du jour au lendemain dans un corps qui lui était inconnu, avec un entourage totalement inconnu lui aussi n'est pas aussi facile que l'on voudrait le croire. C'est dans ces moments-là qu'elle était heureuse d'avoir la technologie à portée de main, et grâce à deux, trois recherches elle comprit que l'être humain était l'espèce à laquelle elle appartenait aujourd'hui. Pas d'animaux anthropomorphes comme elle l'était à Zootopie. Ceux de son ancienne espèce marchaient à quatre pattes et ne parlaient pas et pour la plupart étaient en élevage ou vendus dans des animaleries. Ce qui insupportait la jeune lapine. Il n'était pas rare qu'elle ait l'envie folle de rendre à l'étage sauvage les animaux enfermés dans ces cages. Sa condition d'ancien animal la rendait plus empathique à son avis que la plupart des êtres humains. Ce qui l'aidait à tenir dans cette nouvelle vie sans perdre la tête était le fait qu'elle n'était pas seule. Son chef à Zootopie se retrouvait être son beau-père humain. La première fois qu'elle l'avait croisé c'était après son réveil. Elle avait fuit la maison familiale dans laquelle son moi humain habitait depuis toujours pour partir à la recherche de Nick ... En vain. Dès qu'elle fût rentrée, son beau-père attendait assis sur les marches du perron l'air absent. Ce n'est que quand elle s'approcha de lui qu'il remarqua sa présence. Il avait l'air aussi perdu qu'elle ce matin-là. Dix minutes se sont écoulées avant qu'il ne prenne la parole et qu'ils se mettent à discuter ensemble. A force des heures écoulées, leurs doutes s'envolèrent et ils comprirent bien vite qui était l'un et l'autre. Même si à présent ils auraient bien du mal à se comporter comme beau-père et belle-fille, ils allaient faire de leur mieux pour sauver les apparences et au moins ils n'étaient plus seuls. Et cela leur laissa l'espoir de retrouver ceux qui faisaient partit de leur vie anthropomorphe.

La vie qu’elle menait à New-York n’était qu’à quelques différences près celle qu’elle menait à Zootopia. Elle poursuivait le rêve de devenir un jour lieutenant de police tout en continuant à dresser des pv’s. Les brimades de certains de ses collègues et le visage déconfit de nombreuses personnes étaient apparemment son lot quotidien. Cela ne lui dérangeait pas outre mesure puisqu’elle portait avec fierté cet uniforme policier qui lui donnait malgré tout quelques pouvoirs. Elle pouvait arrêter les gens si jamais un délit se passait sous ses yeux, malgré tout elle était priée d’appeler une équipe pour emmener les délinquants au poste. Bon, ce n’était pas tous les jours que cela arrivait. Même si New-York n’est pas connue pour être une ville parfaite et sans prisons vides, il n’y avait pas non plus de vols de sac à main tous les jours devant le nez de la lapine.

Elle soupira ce matin-là en entendant son réveil. La nuit avait été très courte. Elle avait été invitée à la pendaison de crémaillère chez l’un de ses collègues fraîchement arrivé au poste de police. Et la soirée avait durée bien plus tard que prévu. Bien que ce dernier lui faisait beaucoup penser à l’officier Clawhauser caractériellement, elle ne lui trouvait aucune ressemblance physique. Enfin qui aurait pu dire de Judy qu’elle était une lapine quelques jours auparavant ? C’est en traînant des pieds et regrettant d’être rentrée aussi tard qu’elle se dirigea vers la salle de bain afin de se préparer à la longue journée qui l’attendait. L’odeur du petit déjeuner vint lui chatouiller les narines alors qu’elle était entrain de se brosser les dents. Elle descendit quatre à quatre les escaliers dès qu’elle fût prête. Judy ne savait pas encore quel comportement adopter face à sa nouvelle mère.

Bonjour ma Ju’, tu n’embrasse pas ta mère ce matin ? lui demanda cette dernière.

La lapine s’excusa, déposa un baiser sur la joue de sa mère et s’installa face à Bogo pour prendre une énorme tasse de café qui l’aiderait à tenir toute la journée. Son petit déjeuner avalé, c’est avec entrain qu’elle partit pour le poste afin d’y enfiler son uniforme. Elle salua tout le monde comme elle avait fini par prendre l’habitude et comme certains de ses souvenirs lui dictaient. Apparemment tout le monde savaient que son beau-père s’avérait être le chef du commissariat et que certains la méprisait pour ça. Le monde de la police n’est pas tout aussi rose que l’on veut bien le faire croire. Cependant, cela ne faisait ni chaud, ni froid à Judy. Elle n’avait rien à se reprocher et justement elle savait que dans cette vie elle n’avait pas monté les échelons de la hiérarchie parce que Bogo et elle faisaient partis de la même famille. Judy commença sa ronde en début de matinée comme indiqué sur son horaire. Et cela ne rata pas, elle commença à verbaliser les véhicules dont le délai indiqué sur leurs tickets de parcmètre étaient terminés. A croire que les gens se fichaient de payer des amandes … Si elle n’avait pas fait une dizaine de voiture en quinze minutes elle n’en avait pas fait une seule. Peu de temps avant sa pause elle repéra cette voiture parquée sur une zone de livraison. Elle sortit son stylo carotte fétiche et commença à dresser le pv à l’attention du propriétaire du véhicule lorsqu’une voix l’interpella.

Hey ! Attendez ! J'étais juste parti me chercher un paquet de cigarettes. J'en avais pas pour longtemps. Soyez compréhensive... Vous savez comme c'est dur de trouver une place en plein centre ville ? On peut toujours s'arranger non ? Un joli brin de jeune femme comme vous, vous pouvez me faire une fleur ? lui demanda le jeune homme. Allez... Mademoiselle...

Elle se retourna et fît face à un jeune homme ayant plutôt une allure classe. Il avait un sourire charmeur. Et à vrai dire Judy aurait été prête à rouler en boule ce pv pour ce petit minois et ses avances … Bien qu’il n’avait pas tort sur un point, trouver une place en plein cœur de la ville n’était pas une mince affaire, elle ne pouvait pas laisser passer ce petit délit sinon ce serait à elle qu’on remontrait les bretelles pour avoir été trop laxiste. Cela lui rappela la fois où elle avait fait chanter Nick, il s’était montré aussi charmeur et désinvolte. Mais si elle s’écoutait tous les hommes bien fringués de New-York était comme Nick … Tous aussi enjôleurs lorsqu’ils pouvaient éviter un pv ou d’autres ennuis.

Je suis désolée, je ne fais que mon travail. Et si vous voulez vous plaindre, n’hésitez pas à vous rendre au commissariat. répondit la lapine.

Judy avait du apprendre à tenir tête aux gens contestant les procès verbaux. Et ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait craquer. Encore une personne de plus en ville qui allait la détester. Elle s’y était déjà habituée à Zootopie. Bien qu’ici rarement les personnes s’en prenaient à elle, elle savait que les habitants ne la portaient pas dans leurs cœurs. Elle continua de remplir le pv tout en jetant des regards face au jeune homme. Elle arracha le pv et le tendit au propriétaire du véhicule.

La prochaine fois évitez tout simplement de vous garer sur une zone de livraison. Ça compte aussi pour les places de personnes à mobilités réduites. Même amende. Je sais que c’est désagréable de faire plusieurs fois le tour d’un pâté de maison pour trouver une place où se garer mais cela évite de se retrouver avec une amende sur son pare-brise. Enfin, bonne journée. .




(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs: tumblr


     


_________________
I won’t give up, no I won’t give in, Till I reach the end, And then I’ll start again, Though I’m on the lead, I wanna try everything, I wanna try even though I could fail ● Shakira ©️Pando


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nick P. Wilde


♚ MON HISTOIRE : 61
♚ MON ARRIVÉE : 16/01/2016
♚ MON METIER : Pfff si vous saviez... Disons que l'escroquerie et la manipulation reste mon domaine !
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS : Un lapin et un renard ? Pfff... on aura tout vu...


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Ryan Gosling & Bazzart
♚ POINTS : 57


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Mer 24 Fév - 20:36


Lorsqu'un délit mène à des retrouvailles...
Judy & Nick

Des thunes j'en avais et devoir payer un PV n'était pas réellement un problème en soit... Mais bon dieu un PV ! Non mais j'étais plus malin que ca non ? J'allais quand même pas me laisser faire, et récolter ce PV et me faire avoir si facilement ? Je fronce les sourcils, visiblement contrarié, alors qu'elle me dit clairement qu'elle ne retirera pas ce PV. J'en ai que pour cinq petites minutes... Ce n'était pas grand chose non ? J'ouvris la bouche pour répliquer alors que je la vois sortir un stylo que je connaissais bien. Est-ce que c'était possible ? C'était surement une coïncidence... Une sacré coïncidence qui plus est... Tout en fixant le style, je perdis ma fringance légendaire. Je me mis même à bafouiller, perdant mes mots, ce qui ne m'arrive jamais.

Puis elle me tendit le papier, je vins à le détailler, sans savoir quoi faire. Devais-je le prendre ou non ? Comment Judy serait-elle arrivée là ? Et puis... Dernièrement nous étions en froid non ? Quel devait être ma réaction ? Tellement de questions qui me laissèrent en suspend alors que mon regard détaillait son visage. Je ne pouvais pas la laisser partir sans rien dire. Je devais tenter quelque chose: n'importe quoi. Et puis... si ce n'était pas elle, elle ne calculerait pas. Je repris alors mon sourire malin tout en lui prenant le papier des mains et dans un soupir feint je lui dis:

" Très bien, carotte... Tu ne ferais même pas ca pour un vieil ami, je suis déçu. "

Je ne savais ce qui allait se passer ensuite. Mon instinct et ma réflexion ont-elles vu juste ? Ou est-ce que je me suis trompée ? Dans le pire des cas, j'aurai une amende en plus pour insulte à agent... Une de plus ou une de moins me direz-vous... Je ne suis plus à ca près ! Mais si je n'avais pas tord, et si la jeune femme charmante devant moi était bel et bien Judy, alors je pourrais me vanter une nouvelle fois d'être le plus malin de tous.
acidbrain


HJ: Désolée, j'arrivais pas à écrire plus. Tu sais dans l'état où je suis actuellement =P Tu me pardonneras. bisous esquimo

_________________

- Born to be "Wilde" -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Judy Hopps


♚ MON HISTOIRE : 59
♚ MON ARRIVÉE : 15/02/2016
♚ MON METIER : Agent contractuelle
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS :

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dianna Agron - Ava : Foolish Pleasure. & Gifs : Tumblr
♚ POINTS : 106


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Jeu 25 Fév - 2:22


     

     
Nick & Judy

       
Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles
     


Judy attendit que l'homme prenne l'amende pour enfin partir. La lapine ne put s'empêcher de remarquer qu'il était entrain de la détailler, la moindre parcelle de son visage était passée au crible et elle sentit ses joues rougir naturellement. Qu'est-ce qu'il lui arrivait ? Jamais elle ne s'était sentie aussi faible devant quelqu'un. Que devait-elle dire pour qu'il prenne ce papier et qu'elle puisse continuer sa ronde, ou au vu de l'heure filer en pause fissa et aller raconter sa petite aventure auprès de son meilleur ami ? Il attrapa le papier, et elle se mit à le regarder dans les yeux. Le temps s'était arrêté pour ce qui lui semblait une éternité et elle décida de lâcher son côté de l'amende. Elle fît rapidement demi-tour, s'en était assez son petit cœur avait subit assez d'émotions pour cette matinée. Oui bien sûr qu'il était charmant, qu'il avait un regard à faire fondre plus d'une personne à New-York ... Mais se sentir fixée d'une manière pareille était déroutante pour Judy. A nouveau elle aurait été prête à jeter à la poubelle toute preuve qu'elle avait dressé ce pv pour les beaux yeux de son interlocuteur. La lapine se disputa avec elle-même. Parler à voix haute était plutôt mal vu dans la société dans laquelle elle avait atterrit ... Elle était sur le point de reprendre son chemin quand le jeune homme lui adressa la parole tout en soupirant.

Très bien, carotte... Tu ne ferais même pas ca pour un vieil ami, je suis déçu. lui dit-il.

Carotte ... répéta-t-elle pour elle-même.

Judy se figea sur place ... Est-ce qu'elle avait bien entendue ? Elle regarda son stylo bille. Non, elle le savait que cela n'avait rien à voir avec ce fichu stylo. Enfin ... Peut-être bien. Mais est-ce que c'était trop beau pour être vrai ? Oui. Est-ce que cet homme pouvait être Nick ? Peut-être bien. Sûrement même. Puis, il venait de parler de vieil ami. Soit il se fichait d'elle et il voulait tout simplement éviter ce pv de malheur, soit c'était le renard qu'elle avait connu et qu'elle cherchait en ville depuis son arrivée. La lapine préféra le second choix. Personne ne l'avait jamais appelée comme ça sauf Nick ...  Les sentiments s'entremêlaient ... Le regard qu'elle avait sentit la détailler au moindre millimètre près, le fait d'avoir possiblement retrouvé une personne chère à ses yeux. La lapine était complètement perdue. Les lèvres tremblantes, elle ne savait pas quoique dire ou quoi faire. Elle ne saurait dire combien de temps elle resta plantée dos à lui, ni combien de temps il lui avait fallu pour se retourner. Mais elle se tourna finalement à nouveau vers cet homme, les yeux ruisselant de larmes, effaçant au passage les quelques traces de maquillage fait le matin même.

Nick ... .

Judy n'attendit aucune réponse pour se jeter dans les bras du renard qui n'en avait plus tout à faire l'air aujourd'hui. Elle espérait de tout cœur que ça soit lui. Si ce n'était pas le cas, l'homme pourrait toujours fuir en courant ... Cependant, l'étreinte lui semblait si familière malgré tout. Bien qu'elle n'avait pas eu l'occasion d'être dans les bras du Nick renard, quelque part c'est comme si son corps, sa conscience, ... Enfin quelque chose au plus profond de son être savait que sous l'homme se cachait le renard. Elle détacha son étreinte bien malgré elle. Judy aurait pu rester des heures ainsi, mais elle ne pouvait décemment pas continuer à rester coller à Nick.

Pardon ... Je vais salir tous tes vêtements avec ce fichu maquillage qui dégouline. dit-elle en souriant.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs: tumblr


HJ : Te tracasse pas, tu es toute pardonnée bisous esquimo par contre ... Si je réponds trop vite dis-le moi, j'attendrais quelques jours avant de poster la prochaine fois XD love

     


_________________
I won’t give up, no I won’t give in, Till I reach the end, And then I’ll start again, Though I’m on the lead, I wanna try everything, I wanna try even though I could fail ● Shakira ©️Pando


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nick P. Wilde


♚ MON HISTOIRE : 61
♚ MON ARRIVÉE : 16/01/2016
♚ MON METIER : Pfff si vous saviez... Disons que l'escroquerie et la manipulation reste mon domaine !
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS : Un lapin et un renard ? Pfff... on aura tout vu...


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Ryan Gosling & Bazzart
♚ POINTS : 57


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Sam 27 Fév - 11:43


Lorsqu'un délit mène à des retrouvailles...
Judy & Nick

J'avais joué le tout pour le tout. J'avais écouté mon instinct et j'attendais de voir si il avait raison. Alors je vins à lancer le petit surnom par lequel j'aimais appeler Judy. J'étais le seul à l'appeler comme ca, et je savais que si c'était elle, elle le noterait et elle me reconnaîtrait alors. C'est vrai qu'avec ces nouvelles apparences, nous étions un peu paumé. Bien que je gardais le même regard, le même sourire, la même allure globale, nous n'étions plus des lapins, des renards ou autre espèce de Zootopie.

Et ce mot fut le début de quelque chose de nouveau. Je la vis se figer tout en répétant le petit surnom. Et c'est là que je compris que j'avais bien eu raison. Un sourire en coin malicieux se dessina sur mes lèvres alors que de l'espoir et de la joie m'envahis. C'était bel et bien Judy Hopps, celle qui pouvait à la fois me rendre complètement dingue mais aussi celle en qui je pouvais être rassuré. Je la vis alors se retourner doucement pour me fixer de ses yeux pleins de larmes.

Je me rappelais que je lui en voulais pour ce qu'elle avait dit lors de sa conférence de presse... Mais à cet instant, cette histoire me semblait si loin que je ne voulais pas m'en préoccuper. Nous étions dans ce monde, je me pensais seul... et maintenant, elle était là. Plus qu'une figure familière, je me rendis compte que je tenais à elle et que j'avais besoin d'elle. Mon sourire s'élargit alors qu'elle se précipita dans mes bras pour me serrer contre elle. Si j'étais surpris ? Oui et non. Après notre dernière rencontre, j'avais croisé un regard plein de crainte à mon égard, mais je connaissais aussi Judy finalement, et peut être plus qu'elle ne le pensait. Si je pensais pouvoir pleurer ? J'aurai pu, mais je m'abstins. Je n'étais pas ce genre de type qui laissait aller ses sentiments. A vrai dire, je les cachais souvent derrière mon masque de renard.

Je lui rendis son étreinte, bien que timidement. Je n'avais pas l'habitude de ce genre d'effusion. Je lui caressais la tête doucement tout en lui disant:

" Un lapin reste toujours un lapin. Vous êtes toujours tellement émotif... "

Elle se recula alors et s'excusa sur le fait qu'elle venait de salir mes vêtements avec son maquillage. Je roulais des yeux, ce vrai sourire heureux ne quittant pas mes lèvres, et se regard tendre que je lui réservais sans même m'en rendre compte.

" Et bien bravo Carotte, tu me colles déjà une amende et après ca, je vais devoir me payer le pressing. "

Je finis ma phrase par un clin d’œil malicieux.  Je me fichais de l'état de ma chemise, je n'avais même pas jeté un oeil pour voir si oui il y avait vraiment une tâche ou non. Bien qu'il y avait des choses à mettre sur le tapis, je n'avais pas envie de gâcher l'instant. Je lui fis un signe de tête afin qu'elle monte dans ma voiture.

" Allez... Viens... Vu que visiblement ma voiture est mal garé, je vais la changer de place mais hors de question que je te laisse ici alors je t'embarque. J'espère ne pas être poursuivi pour enlèvement d'un agent de police et puis ca changera de ta boite de conserve dans laquelle tu m'as emmené dans tout Zootopie. "

Je vins à ouvrir la portière pour l'inviter à entrer. Sans m'en rendre compte, j'avais collé une cigarette sur le coin de la bouche, sans l'allumer pourtant. J'avoue que je venais de prendre un vice dans ce monde qui ne ressemblait pas à l'ancien Nick. Mais est-ce vraiment moi ou l'inconscient de ce cher New-Yorkais qui pouvait prendre le dessus parfois ?  
acidbrain


HJ: T'en fais pas d'habitude je réponds assez vite aussi. =P

_________________

- Born to be "Wilde" -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Judy Hopps


♚ MON HISTOIRE : 59
♚ MON ARRIVÉE : 15/02/2016
♚ MON METIER : Agent contractuelle
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS :

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dianna Agron - Ava : Foolish Pleasure. & Gifs : Tumblr
♚ POINTS : 106


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Lun 29 Fév - 3:12


     

     
Nick & Judy

       
Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles
     


Il l'étreignit également, enfin plus timidement qu'elle, il lui tapota tout doucement la tête. Cela montra à la lapine qu'il était content lui aussi de la retrouver, à sa manière. Elle se souvient qu'à Zootopie il n'avait jamais été très expressif, n'ayant parlé qu'une seule fois de ce qu'il avait vécu étant plus jeune. Cela avait rappelé à la lapine que même un renard peut subir les préjugés et de ne pas être à l'abri de la souffrance. Judy s'était toujours montrée très expressive, c'était peut-être dans sa nature de lapin. Ce trait de caractère ne l'avait cependant pas quitté lors de ce petit voyage à New-York. Elle entendit Nick lui dire qu'une lapin resterait toujours un lapin, trop émotif. Il n'avait pas tort et cela la fît sourire. Après qu'elle soit écartée de Nick, Judy s'était confondue en excuse pour avoir tâché certainement les vêtements du renard. C'est là qu'elle le vit rouler des yeux tout en souriant. Pendant un instant, elle avait pu revoir le renard qu'elle connaissait peu et parfaitement à la fois.

Et bien bravo Carotte, tu me colles déjà une amende et après ça, je vais devoir me payer le pressing. lui dit-il tout en lui faisant un clin d’œil.

Elle ne put s'empêcher de pouffer de rire. Au moins, le fait d'avoir atterrit ici ne lui avait pas enlevé son sens de l'humour que parfois elle avait pu trouver douteux. Elle n'oublierais jamais le coup des paresseux ... Elle aurait pu l'étrangler sur place. Mais il s'était vite fait pardonner lorsqu'il l'avait défendu auprès de Bogo après l'affaire de Munchas. En parlant de pardonner ... Elle devait s'excuser de son comportement à la conférence de presse. Ce n'était pas quelque chose qu'elle aurait du oublier comme ça. Elle avait blessé Nick, alors qu'elle ne le voulait pas et ils s'étaient séparés en mauvais termes. Est-ce qu'il lui pardonnerait ? Enfin, le fait qu'il venait de la reconnaître et de lui montrer sa présence et en prenant compte le fait qu'il ne l'avait pas rejetée alors qu'elle s'était jetée sur lui montrait qu'il pouvait lui pardonner. Un petit peu au moins. Elle allait ouvrir la bouche mais elle n'eut le temps qu'il lui fît signe afin qu'elle grimpe dans le véhicule toujours garé à la mauvaise place. Il lui ouvra galamment la portière afin qu'elle puisse s'installer dans la voiture.

Allez... Viens... Vu que visiblement ma voiture est mal garé, je vais la changer de place mais hors de question que je te laisse ici alors je t'embarque. J'espère ne pas être poursuivi pour enlèvement d'un agent de police et puis ça changera de ta boite de conserve dans laquelle tu m'as emmené dans tout Zootopie. .

Sa boîte de conserve ... Ah oui ce petit véhicule qui n'avançait pas plus vite qu'un vélo. Pourtant ce petit véhicule lui avait bien servit. Mais bon, on ne va pas dire qu'elle le regrette aujourd'hui. Elle le vit attraper une cigarette pour la porter à sa bouche, chose qu'il n'avait jamais fait à Zootopie. Il n'existait pas ce genre de chose de là où ils venaient, Judy avait du apprendre pas mal de choses avant de se lancer à la conquête de la grosse pomme dans le corps d'une jeune femme. Et elle avait apprit également que les cigarettes faisaient part de la vie de pas mal de citoyens et apparemment il faisait parti du quotidien du nouveau Nick. Mais ce n'était pas quelque chose qui était très bon pour la santé. La fumée que recrachait les gens qu'elle avait pu croiser avec une cigarette à la bouche était quelque chose qu'elle détestait. L'odeur l'insupportait, son odorat de lapin l'avait quelque peu suivit par ici. Odorat sur-développé qu'ils disaient à New-York. Elle n'avait qu'une envie, lui enlever cette saleté de la bouche bien rapidement. Mais si cela faisait partit de sa vie maintenant, qui était-elle pour juger bon de lui interdire ? Elle fit donc comme si de rien n'était.

Je te rassure tu ne sera pas poursuivit par les flics d'ici, je connais quelqu'un de plutôt haut placé parmi la police. Tu n'auras aucun problème. dit la lapine en souriant.

Elle s'installa dans la voiture oubliant complètement l'heure et son job. Son job ! Elle jeta un rapide coup d’œil à sa montre pour arrêter de paniquer. Une partie d'elle lui assura qu'elle devait laisser Nick sur place en lui donnant rendez-vous plus tard une fois qu'elle aurait finit son travail mais une autre partie d'elle s'en fichait complètement. Elle était tiraillée à l'idée d'avoir une sanction. Mais une personne plus haut placée qu'elle pouvait lui éviter des ennuis si elle la prévenait. Judy n'avait jamais été du genre à prendre des risques avant son arrivée dans la police, enfin elle avait toujours eu envie de sauver la veuve et l'orphelin tout en respectant les règlements et là aujourd'hui ... Elle avait envie de tout envoyer balader. Elle rassura malgré tout Bogo par texto - parce que malgré tout il faisait partit de sa famille ici et parce qu'il pourrait comprendre pourquoi elle avait abandonnée son poste - elle se dit qu'il lui trouverait bien une excuse. Oui ce n'était pas dans ses habitudes de ne pas prendre ses responsabilités, mais elle n'était plus à Zootopie, les règles avaient changées. Et puis ... C'était Nick. Elle n'avait pas envie de le laisser filer alors qu'elle avait mit autant de temps à le retrouver même si c'est plutôt lui au final qui l'avait retrouvée. Ils avaient tellement de chose à se dire, elle devait s'excuser et pour elle c'était plus important que son boulot. Il était plus important que quoique ce soit dans ce nouveau monde, et ça même si elle ne voulait pas se l'avouer. La lapine attendit que Nick s'installe du côté conducteur pour se tourner vers lui.

Nick ... Il faut que je te dise quelque chose ... .

Judy attendit la réaction du renard. Elle ne savait pas si c'était le bon moment pour s'excuser, bien qu'elle aurait du le faire plus tôt et même directement après qu'elle se soit mise à pleurer. Elle n'avait pas envie que cela reste en suspend, qu'il fasse comme si rien ne c'était produit à cette conférence de presse, d'ignorer le fait que Judy l'ai véritablement blessé. Elle ne saurait le supporter. Elle n'avait déjà pas su le supporter peu après les évènements, c'était en partie pour ça qu'elle avait quitté la police de Zootopie. Oh oui miss Carotte était très attachée à ce renard malin.



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs: tumblr


Ouki super xD

     


_________________
I won’t give up, no I won’t give in, Till I reach the end, And then I’ll start again, Though I’m on the lead, I wanna try everything, I wanna try even though I could fail ● Shakira ©️Pando


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Nick P. Wilde


♚ MON HISTOIRE : 61
♚ MON ARRIVÉE : 16/01/2016
♚ MON METIER : Pfff si vous saviez... Disons que l'escroquerie et la manipulation reste mon domaine !
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS : Un lapin et un renard ? Pfff... on aura tout vu...


♚ COPYRIGHT & AVATAR : Ryan Gosling & Bazzart
♚ POINTS : 57


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Ven 4 Mar - 22:33


Lorsqu'un délit mène à des retrouvailles...
Judy & Nick

Je n'avais pas l'intention de laisser partir Judy si facilement. Je l'invitais donc à entrer dans ma voiture, afin que je puisse en même temps la changer de place. J'avoue qu'une envie de la garder dans ma voiture et de rouler encore et encore, loin de cette ville et de tout ce remue ménage me passait à l'esprit. Je ne voulais pas la laisser dans cette jungle seule et je voulais rouler encore et encore... Loin de cette vie qui semblait familière mais qui était loin d'être la nôtre. Pourquoi ne pas se trouver un petit coin à la campagne, ne plus penser à tout ça. Ce grand n'importe quoi qui gravitait autour de nous. Bien que ma vie ressemblait fort à celle que j'avais chez moi, je ne me sentais pas à mon aise ici. Cette ville était loin d'être celle de Zootopie. New-York avait cet effet oppressant sur nous. Nous étions des fourmis dans un amas d'immeuble à échelle titanesque. J'étais pourtant un renard des villes, mais... Je ne pouvais pas comparer la grande pomme à mon ancien chez moi. Mais ca... Je ne le montrais pas. Je ne voulais pas le faire voir à Judy... Pas tout de suite du moins... Je me contentais alors de prendre un air nonchalant.

Tout en la fixant, la cigarette sur le coin de la bouche, -qui n'était toujours pas allumée- je vins à boucler ma ceinture tout en fixant Judy et en lui lançant une boutade:

" Et voilà Madame l'Agent... Tout est en ordre, j'ai même bouclé ma ceinture... " J'eus un léger blanc avant de continuer avec un air perplexe un peu exagéré. " Madame l'agent... Ca se dit ? Ca fait vraiment... Madame quoi... "

D'un seul coup, je reprenais mon entrain habituel. Ce véritable entrain et cette faculté à blaguer sur tout et sur rien en prenant certaines choses à la légère. Chose que je jouais mais ne l'avais pas encore fait instinctivement depuis que j'étais ici. A vrai dire, retrouver Judy m'avait redonné le moral et je me retrouvais moi-même. Alors que je sortais de ma place, non sans klaxonner comme un forcené tout en forçant le passant alors que la circulation environnante ne me laissait pas sortir tranquillement. Judy me lança une phrase qui m'interpella et qui me fit un peu perdre mon nouvel entrain. J'étais connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche et encore moins face à mademoiselle Hopps.

" C'est le genre de phrase qu'on sort pour plusieurs raisons... Soit tu vas me dire que tu es folle de moi et que tu ne passes pas une seconde sans que je t'ai manqué... En même temps, je suis tellement exceptionnel qu'on ne peut s'empêcher de m'admirer secrètement. Dans une autre option moins cool... Je te plaque, c'est fini entre nous... Encore faudrait-il qu'on soit ensemble... Ce qui n'est pas le cas et c'est pas comme si c'était possible. Un lapin et un renard, on aurait tout vu ! Hahaha !!! " Je m’interrompt en me forçant à rire, un rire qui devint jaune alors qu'un sourire amer se dessine sur mon visage. J'essaye de faire passer ça à la rigolade mais même moi, je trouvais cette blague de mauvais goût. Je continue alors: " La troisième option est que tu dois m'avouer qu'en fait tu n'es qu'une hallucination de mon cerveau et que je suis devenu complètement dingue. " Où je vais chercher ca... Je me le demande aussi et en matière de mauvaise blague, je faisais encore plus fort. " Et la dernière option, c'est pour parler de ce que tu m'as si gentiment envoyé à la figure le jour de cette joyeuse conférence de presse et je ne parle pas de ce qui s'est passé ensuite. Je pense que la dernière option est la plus probable de toute... Même si mes douces oreilles aimeraient plutôt entendre la première. "

Alors que je reprenais la route, et dans un geste vraiment ordinaire, j'allumais ma cigarette, sans penser à demander à ma passagère si cela la gênerait. J'avais quand même pris soin d'ouvrir ma fenêtre. A vrai dire, j'étais en manque grave, même si j'avoue que c'était pas cool. A l'instant, j'avais sorti mon côté détestable en pleins puissance. Je prenais mon air "j'en foutiste" qui plus est... Et c'est en lâchant ma première bouffée de fumée que je lui sors:

" Alors Carotte... J'écoute ce que tu as à me dire maintenant. "
acidbrain

_________________

- Born to be "Wilde" -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Judy Hopps


♚ MON HISTOIRE : 59
♚ MON ARRIVÉE : 15/02/2016
♚ MON METIER : Agent contractuelle
♚ MON FILM : Zootopie
♚ LOOK INTO MY EYES :

♚ MES AMOURS :

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Dianna Agron - Ava : Foolish Pleasure. & Gifs : Tumblr
♚ POINTS : 106


MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   Sam 16 Avr - 23:40


     

     
Nick & Judy

       
Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles
     

C'est le genre de phrase qu'on sort pour plusieurs raisons... Soit tu vas me dire que tu es folle de moi et que tu ne passes pas une seconde sans que je t'ai manqué... En même temps, je suis tellement exceptionnel qu'on ne peut s'empêcher de m'admirer secrètement. Dans une autre option moins cool... Je te plaque, c'est fini entre nous... Encore faudrait-il qu'on soit ensemble... Ce qui n'est pas le cas et c'est pas comme si c'était possible. Un lapin et un renard, on aurait tout vu ! Hahaha !!! lui dit-il en s’interrompant un instant et en rigolant. La troisième option est que tu dois m'avouer qu'en fait tu n'es qu'une hallucination de mon cerveau et que je suis devenu complètement dingue. Et la dernière option, c'est pour parler de ce que tu m'as si gentiment envoyé à la figure le jour de cette joyeuse conférence de presse et je ne parle pas de ce qui s'est passé ensuite. Je pense que la dernière option est la plus probable de toute... Même si mes douces oreilles aimeraient plutôt entendre la première. dit-il et alluma sa cigarette avant de se tourner vers la blonde. Alors Carotte... J'écoute ce que tu as à me dire maintenant. lui dit-il.

Elle l'écouta parler attentivement se demandant où il allait chercher certaines de ses réponses ... Judy aurait vraiment aimé se passer de la deuxième option, surtout dont la façon que Nick avait balancé ça. Autant l'idée qu'elle et lui ait pu avoir un semblant d'histoire à Zootopie lui avait paru un peu saugrenue parce qu'effectivement un lapin et un renard ... autant une histoire entre eux deux ici, cela ne lui avait pas semblé aussi idiot étant donné qu'à présent ils faisaient parti de la même "espèce". Mais ce qu'il venait de lui dire venait de la refroidir ... Elle l'insulta de crétin intérieurement. Mais est-ce que la lapine lui en voulait réellement de penser ça ? Non, parce qu'elle y avait pensé aussi et puis c'était Nick quoi. Elle avait l'habitude de ses petites piques et boutades. Elle décida de jouer le jeu et le faire patienter avant de s'excuser. S'il voulait rire, elle allait continuer à le faire languir.

Mais comment tu sais que je t'admire en secret et que je suis folle de toi ? Ça se voit tant que ça sur mon visage ? demanda-t-elle en tournant la tête vers Nick. J'avoue que j'aurais dû te le dire plus tôt mais vois-tu comme tu l'a si bien dis ... .

Judy marqua une pause assez longue, espérant le faire réagir. Bon elle se vengeait un chouïa à vrai dire. Pas que la lapine en général soit du genre rancunière, mais elle voulait elle aussi voir la réaction du renard par rapport à ses propos. Ce qu'elle risquait peut-être de regretter et de déclencher une dispute monumentale.

Les lapins et les renards ... Ouais tu as raison c'pas une bonne idée ! dit-elle en rigolant faussement. Non mais plus sérieusement. Je suis sincèrement désolée. reprit-elle.

Elle ouvrit la fenêtre de son côté et se mit à regarder à l'extérieur. Judy ne pouvait le regarder en face, elle ne voulait pas voir les traits de son visage changer tandis qu'elle s'excusait. Elle avait tellement peur que Nick lui en veuille toujours sur ce qu'elle avait dit même s'il était adorable avec elle et qu'il prenait le temps de discuter avec elle malgré leur froid. Il aurait très bien pu la laisser sur le bord de la route après avoir prit son amende et lui avoir avoué que c'était lui mais il était là, il l'avait invité à le suivre et il lui parlait. C'était un bon petit pas non ?

J'aurais jamais dû parler comme je l'ai fait. Je sais que cela t'a blessée et je m'en excuse. Je sais que tu n'es pas obligé de me pardonner, je ne me cherche pas d'excuses mais j'étais tellement prise dans le jeu de cette interview que j'en ai oublié tes sentiments ... continua-t-elle.


(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs: tumblr


     


_________________
I won’t give up, no I won’t give in, Till I reach the end, And then I’ll start again, Though I’m on the lead, I wanna try everything, I wanna try even though I could fail ● Shakira ©️Pando


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Episode 1: Lorsqu'un délit, mène à des retrouvailles [Judy&Nick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Manhattan
 :: ♚ Rues et ruelles
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !