Partagez | 
 

 Cela ne pouvais pas plus mal tomber (alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Marie Dempsey


♚ MON HISTOIRE : 36
♚ MON ARRIVÉE : 22/02/2016
♚ MON FILM : Les aristochats
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ COPYRIGHT & AVATAR : Ashley Benson
♚ POINTS : 14


MessageSujet: Cela ne pouvais pas plus mal tomber (alice)   Mer 2 Mar - 16:30


 

 
 
Cela ne pouvais pas plus mal tomber.
Lorsque un mauvais moment en deviens un meilleur.
La journée vient de commencer et me voilà déjà peiné. Lorsque je me trouvais être une jeune chatte blanche, je n'avais pas ce problème. Lequel ? Celui de devoir trouver des vêtements à ma taille et qui me met en valeur. Je regarde dans la penderie qui a fini par s'agrandir au fil des jours. Les sous-vêtements pour la faculté, je décide des basiques blancs que j'arrive à m'offrir grâce à mes talents de photographe. Puis je me décide enfin par enfiler un t-shirt blanc avec mon jean en cuir noir qui ira à la perfection avec mon petit cuir rouge et mes chaussures noires. Je file dans la salle de bains, mets à mon poignet mon bracelet rose qui ne me quitte jamais sauf la nuit, rappel de ma vie passée. Un peu de maquillage, je tente de dompter ma chevelure et me voilà enfin parti pour une journée de cours.
On est le premier jour de la semaine alors il me faut me remettre de mes émotions du week-end ou plutôt de mon travail que j'ai en parallèle avec mes études de juridiction. Je prends le bus, il faut dire que je n'ai pas le permis, ni même de quoi me payer une voiture ou ce papier rose. Je profite pour regarder ce que je dois faire dans la journée et si j'ai bien tous mes devoirs. " Et mince " Dis je tout haut. J'ai oublié de terminer ce devoir important en droit pénal sur la résolution d'un cas que j'avais pu choisir.
Ce n'est qu'après avoir fini mes cours généraux que je peux finir ce devoir. Je décide de me rendre dans la salle d'étude afin de pouvoir profiter de plusieurs documents sur le droit, mais aussi avoir accès à internet sans m'y perdre de trop. Il y a aussi ce calme que j'aime dans la salle d'étude et qui donne envie de travailler contrairement à chez moi. Je rentre dans la pièce et je peux voir plusieurs personnes, je décide de me poser à une table toute seule, je sors mes documents, mon devoir et commence à travailler. Les heures défilent sans même que je puisse le réaliser, lorsque j'entends le bruit d'un verrou qui se ferme. " Me dite pas que l'on vient de m'enfermer ? " Dis-je à haute voix sans même réellement attendre une réponse pourtant celle-ci arrive aussitôt.

 
acidbrain

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alice R. Liddell-Kingsley


♚ MON HISTOIRE : 181
♚ MON ARRIVÉE : 01/02/2016
♚ MON METIER : Etudiante en Histoire- Géographie
♚ MON FILM : Alice au pays des Merveilles
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ MES AMOURS :
Quand ta main a frôlé la mienne
Telle une baleine au galop
En plus de la fracture j’ai vu
Que notre amour était né du pogo

J’aime sentir ton épaule
Briser ma cloison nasale
La caresse de tes Docs
Sur mon épine dorsale

J’aime entendre ta voix
Murmurer tendrement
J’vais t’transformer en puzzle
Pour offrir à maman

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Mia Wasikowska - Bazzart
♚ POINTS : 243
♚ LOCALISATION : Sur les bancs de la fac


MessageSujet: Re: Cela ne pouvais pas plus mal tomber (alice)   Ven 4 Mar - 14:46


  ❝ Cela ne pouvait pas plus mal tomber. ❞Marie & Alice J'ai passé toute la journée à m'occuper de mes affaires. Comme tout les autres jours d'ailleurs. Les seules personnes qui me connaissent dans cette fac sont les personnes que l'on préfère éviter en allant à la fac. Je ne suis pas vraiment du genre à me faire des amis. Je suis sociable etc mais je ne sais pas, les gens de ce monde me paraissent...étranges. Je n'arrive pas à m'y faire. Ils sont gentils mais ils sont différents. Je m'entendrais peut être mieux avec quelqu'un...comme moi. J'ai beau apprécier ma nouvelle vie, Le Chapelier me manque ainsi que tout les autres. Je voudrais les revoir avant de les oublier pour toujours.

Pendant la pause déjeuné, nous, les parias, ne sommes pas la bienvenus à la cafétéria aussi nous avons l'habitude de manger à l'extérieur. Mais aujourd'hui, une fille de mon groupe à proposer de faire une grande partie de cache-cache dans la fac pendant que tout le monde mangeait. C'était trop cool ! Ah ! J'ai oublié de vous dire qu'elle a également proposé que la partie se fasse sous l'emprise d'ectasy sinon c'est moins drôle du coup. Je vous passe les détails mais c'était vraiment fun de rire pour rien et de se marrer un peu. On a même joué en équipe ! Les étudiants d'Histoire contre ceux d'Art Plastique, deux pôles d'études sans aucune débouchée !

Enfin bref, la journée allait sur sur fin et je m'étais retrouvée en salle d'étude. Me demandais pas pourquoi, je ne m'en souviens plus mais en tout cas je sais que j'y était. Y'avais une fille avec moi je crois et le surveillant. Puis il est parti et on s'est retrouvée que toutes les deux. Je m'en souviens parce que pendant qu'elle, elle bossait dur sur ses cours, moi j'étais en train de me rouler le joint de fin de journée. J'avais l'intention de le fumer dehors mais comme le pion était sorti je me suis dis pourquoi pas le fumer ici. Oui, oui, y'a la fille qui bosse, j'allais le fumer à la fenêtre de toute façon ! Je suis pas un monstre. Ou une chenille.

Quoi qu'il en soit, au final, le problème se résolut de lui même. Un léger clic me fit comprendre qu'on venait d'être enfermée à l'intérieur. De ma chaise je pouvais voir à travers la fenêtre que toutes les salles s'éteignirent les unes après les autres et que ca serait bientôt notre tour. La fille a relevé la tête et a parlé.

- Mais non, t'inquiète. On vient de nous enfermer.

J'ai pensé qu'un peu d'humour pouvait détendre l'atmosphère. Mais je ne pense pas, elle sentait la bourgeoisie à des kilomètre. Je sais de quoi je parle, je viens du même milieu même si j'en ai pas l'air, Dieu merci. Mais j'en ai souvent fréquenté pour pouvoir les reconnaître. Et généralement, humour et bourgeoisie ne vont pas ensemble. Mais je ne savais pas quoi lui dire d'autre. Même si après tout elle ne s'adressait peut être pas à moi. Quoi qu'il en soit, moi j'ai allumé mon pet, me suis installée confortablement sur ma chaise et j'ai compté dans ma tête pour voir dans combien de temps les lumières de notre salle allaient s'éteindre nous laissant avec les dernières lueurs du jour comme seule compagnie.
© 2981 12289 0

_________________


Fleurageant les rhododendroves
Gyraient et gamblaient dans les vabes
Pour frimer vers les pétunioves
Et les momes raths en grabe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cela ne pouvais pas plus mal tomber (alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Brooklyn
 :: ♚ Ecoles
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !