Partagez | 
 

 Appartement 19 - Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. [Alice & Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Alice R. Liddell-Kingsley


♚ MON HISTOIRE : 181
♚ MON ARRIVÉE : 01/02/2016
♚ MON METIER : Etudiante en Histoire- Géographie
♚ MON FILM : Alice au pays des Merveilles
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ MES AMOURS :
Quand ta main a frôlé la mienne
Telle une baleine au galop
En plus de la fracture j’ai vu
Que notre amour était né du pogo

J’aime sentir ton épaule
Briser ma cloison nasale
La caresse de tes Docs
Sur mon épine dorsale

J’aime entendre ta voix
Murmurer tendrement
J’vais t’transformer en puzzle
Pour offrir à maman

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Mia Wasikowska - Bazzart
♚ POINTS : 243
♚ LOCALISATION : Sur les bancs de la fac


MessageSujet: Appartement 19 - Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. [Alice & Max]   Mar 5 Avr - 10:47


  ❝ Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. ❞Alice & Maximiliane Depuis que je me suis réveillée dans ce monde étrange qui doit également mon monde puisque j'en ai des souvenirs, je n'avais pas trouver quelqu'un qui puisse autant me correspondre que Max. C'est une perle rare, une fille comme on en fait plus. Je l'aime vraiment beaucoup et depuis la première fois que je l'ai rencontré, je lui ai proposé de vivre avec moi. Je ne pouvais pas la laisser dans la rue alors qu'elle est un être aussi exceptionnel. Je ne suis peut être plus LA Alice, mais je refuse de laisser dans gens dans la misère si je suis en mesure de leur venir en aide. Trancher la tête d'un dragon était plus risqué que de demander à Max de s’installer avec moi. Enfin ca, c'est ce que je croyais mais j'étais loin de la vérité. Max n'est pas le genre de personne à se laisser marcher dessus, toujours à me lancer des piques ou des vannes, à cause d'elle, j'ai failli faire une dépression le deuxième jour de sa cohabitation. Il faut avoir les nerfs bien accrochés quand on côtoie une personne comme elle, je l'ai apprit à mes dépend.

Je sors de mon lit et Max est déjà dans la cuisine en train de préparer le petit déjeuné. Je vous l'ai dit, elle est parfaite, qu'est ce que je pourrais bien lui reprocher ? Avant qu'elle ne débarque dans ma vie, je mangeais quoi ?! Un repas par jour ? Parce que j'avais la flemme de cuisiner, mais Max m'a vu et m'a dit

- Hey ! Tu dois peser quoi, 46 kilos pour quasiment 1m70 c'est affolant ! Tu ne peux pas te permettre de fumer des joints et de ne rien manger ou tu risques de te retrouver à l’hôpital plus vite que Lindsay Lohan après une virée en boite entre copine !

Du coup, ne sachant pas du tout qui était Lindsay Lohan, je me suis dit qu'il valait mieux coopérer avant qu'elle ne se fâche plus encore et croyez le ou non, y'a quelque chose chez cette fille qui me fait bien plus peur que je n'ai eu peur devant la reine de Cœur.

- Hey ! Max ! Maxi ! Maximum ! Hiihihihihi....

Ok.... Ça ne l'a pas fait rire. Je m'assois das le canapé et attend qu'elle m'apporte le petit déj', en attendant, je lui roule son joint et je roule le mien. Quel bonheur d'avoir une coloc qui aime les même choses que vous. Je vous assure, je le souhaite à tout le monde. Je vous souhaite à tout de trouver la personne avec laquelle vous pourriez vivre en parfaite harmonie.

- Tu veux qu'on fasse quoi aujourd'hui pour notre jour de congés. Moi je m'étais dis qu'on aurait pu rester ici, se regarder des films de peur en se défonçant la gueule comme ça on pourra se moquer des acteurs qui meurent les premiers ?

Elle me regarda un instant puis tourna la tête. Ok, là y'a quelque chose qui va pas. Je me suis levée immédiatement.

- Tu vas me quitter c'est ça ?

Elle tenta de me rassurer mais rien n'y faisait, elle n'avait pas le droit de partir après avoir apporté un peu de soleil dans ma vie. Je tremblais de la tête aux pieds et elle me fit asseoir.

- Mais non espèce de cruche ! Je dois juste m'absenter pendant une heure ou deux puis je reviendrais et on pourra se mater des films toute la journée et toute la nuit si tu veux.

Je la regardais avec suspicion. Elle m'embrassa le front et se leva.

- S'il te plait Rose, ne me pose pas de question. Je te promet de revenir et puis tu sais, ce genre de relation chewing-gum ce n'est pas mon truc, tu devrais faire attention à ne pas trop m'étouffer ou je serais obligée de te tuer dans ton sommeil pour retrouver ma liberté.

Après avoir dit ça aussi sérieusement que possible, elle se leva de nouveau, m'apporter ma bouffe et alla dans la salle de bain pour se préparer. Mais il était hors de question que je regarde des films sans elle. Max est le courage qui me manquait dans ce monde.
© 2981 12289 0

_________________


Fleurageant les rhododendroves
Gyraient et gamblaient dans les vabes
Pour frimer vers les pétunioves
Et les momes raths en grabe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maximiliane B. Monster


♚ MON HISTOIRE : 62
♚ MON ARRIVÉE : 29/02/2016
♚ MON METIER : Serveuse au Wonderland
♚ MON FILM : Monster & Cie.
♚ LOOK INTO MY EYES :
♚ MES AMOURS :
Aloha Oe, aloha Oe
E ke onaona noho i ka lipo
Une douce étreinte, a ho'i a'e au
Jusqu'à nos retrouvailles

♚ COPYRIGHT & AVATAR : Poissoned Apple - Kat Dennings
♚ POINTS : 72
♚ LOCALISATION : Le commissariat le plus proche


MessageSujet: Re: Appartement 19 - Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. [Alice & Max]   Lun 18 Avr - 16:13


❝ Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. ❞
- Alice & Max -
Bien sûr que j'ai dit ça puisque je te dis que j'ai dit ça !
 Ca faisait un mois que je vivais chez Rose, un mois jour pour jour que j'ai quitté mon monde de vie de fille des rues. C'est assez dur mais ca va je gère. Et puis je ne vais pas laisser mes émotions transparaître ou la blonde risque de me proposer une soirée pyjama entre fille et ca risque fort de finir en "Je vous jure que ce n'était pas prémédité votre honneur mais elle a sortie des peluches roses ! Je vous assure qu'elle méritait la mort !" donc bon. En ce moment, je n'ai pas intérêt de me faire remarquer par la justice. Mon nom n'est pas vraiment inconnu des services de police de N-Y. Que ca soit moi, ou mes parents, les Monster ne sont pas vraiment apprécié en ville.

Je me suis réveillée relativement tôt, aussi j'ai décidé de ne pas perdre mon temps. Je me suis levée et j'ai commencé à faire le petit déjeuner. Je le fais assez régulièrement, c'est sans doute pour moi, ma façon de montrer à la blonde hystérique toute ma reconnaissance. Il faut bien reconnaître que Rose n'a pas hésité une seule seconde à m'ouvrir la porte de chez elle. Elle ne me connaissait même pas, elle n'était pas obligée et pourtant elle ne m'a pas jugé, elle ne m'a rien demandé elle m'a simplement dit :

- Tu as besoin d'un toit, j'ai besoin d'une amie. Max je voudrais vraiment que tu sois mon amie.

Personne n'avait jamais voulu que je sois quelque chose qu'une façon de se divertir. Je n'ai jamais été l'amie de personne si ce n'est Lilo. Mais je n'ai pas envie de penser à elle en ce jour de fête. Enfin de fête, pas pour moi mais je sais que pour ma coloc, c'est important. Alors même si vous n'avez pas confiance en moi, elle si. Et même si moi même, je n'ai pas confiance en moi, elle si. Alors je peux faire l'effort d'être une bonne amie et une bonne colocataire ne serait ce que pour une seule journée.

Dans notre appartement, on avait largement la place d'aller et venir sans se bousculer. Je n'aurais pas rêver mieux pour vivre pleinement mon indépendance. Rose m'a dit récemment qu'il nous faudrait peut être une coloc de plus pour commencer à faire des économies car nos deux salaires partent directement dans l'appartement. C'est vrai qu'à trois, nos frais seraient clairement amoindrit et on pourrait commencer à voir la fin du tunnel. Peut être que pour une fois je pourrais m'acheter du vrai tabac et pas des brindille de bois coupés petit par un dealer mexicain qui prétend le faire venir de Cubas. A d'autre ! Mais quand y'a que ca.... On est tellement pauvre que notre papier toilette nous sert de serviettes hygiénique, de mouchoir et d'éponge. Mais ca Rose ne le reconnaîtra jamais, même sous la torture. Pourtant, elle n'est pas plus propre que moi mais elle dit que :

- Quand on fait propre, c'est comme si on l'était.

Alors elle ne veut pas montrer publiquement notre pauvreté. Je lui ai bien dit que ca se voyait rien qu'à la façon sale qu'on s'est cheveux de pendre grossièrement le long de son visage. Elle a simplement pleuré et s'est enfermée dans sa chambre. Mais je crois qu'elle n'a quand même pas accepter le fait qu'on était pauvre.

Rose s'est réveillée et m'a envoyé une veille réplique qui se voulait encore à la mode. Mais non. Pas du tout, du tout en fait. Ca ne m'a pas fait rire et elle l'a remarqué, elle est partie s'asseoir sur le canapé pour nous rouler nos pets du matin. Ouais, elle sera clairement plus utile comme ca. Je la laisse faire et apporte la nourriture. Elle me regarde avec de grands yeux, comprenant que non, je n'allais pas rester avec elle toute la journée car j'allais devoir m'absenter. Le désespoir est passé sur son visage. Je vous assure, il est passé sur son visage, il m'a fait un clin d'oeil puis il est parti.


- S'il te plait Rose, ne me pose pas de question. Je te promet de revenir et puis tu sais, ce genre de relation chewing-gum ce n'est pas mon truc, tu devrais faire attention à ne pas trop m'étouffer ou je serais obligée de te tuer dans ton sommeil pour retrouver ma liberté.

Je crois que cette fois, c'est moi qui ne l'ai pas fait rire.... J'ai embrassé son front et suis partie dans la salle de bain pour me préparer. Petite douche, on s'habille, maquillage sexy et on y va. Je lui ai dit que je reviendrais très vite et j'avais bien l'intention d’honorer ma promesse. 
code by lizzou  — 000 MOTS.


_________________
Maximiliane
Bob : Bouh? c’est quoi ça bouh ?
Sulli : C’est comme ça que je l’appelle. Ca te pose un problème ?
Bob : Sulli, il ne faut pas l’appeler. Tu commences par l'appeler et tu finis par t’attacher ! Maintenant tu nous déblaies ta Bouh du plancher ou je pique une crise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Appartement 19 - Oh, tu ne manqueras pas d'arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. [Alice & Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never After ::  :: 
Queens
 :: ♚ Habitations :: Appartement 19 - Alice, Max, Elsa
-

N'hésitez pas à donner votre avis et nous aider à upper les sujets sur PRD & Bazzart.





CLOCHETTE FAIRY & JASPER HOWELL & ADAM REDROSE



Nos personnages de Disney sont tous arrivés dans notre monde depuis quelques temps déjà. A peine eurent-t-ils le temps de se remettre de cette aventure que d'étranges phénomènes surviennent : des souvenirs reviennent à la surface, des souvenirs de la vie du personnage du monde réel dans lequel ils ont atterri. Sans compter que parfois, ils n'ont tout simplement plus conscience qu'ils sont des personnages de Disney, leur eux-réel reprenant le dessus ! Nos héros, héroïnes, amis et ennemis s'effacent tout doucement de notre univers. Et leurs merveilleuses histoires avec eux !C'est par ici !